Magazine Science

Une galaxie cannibale en pleine digestion

Publié le 03 avril 2014 par Pyxmalion @pyxmalion
A 60 millions d'années-lumière de nous, les galaxies en interaction NGC 1316 et NGC 1317 - téléchargez l'image en très haute résolution (6,7 Mb)A 60 millions d'années-lumière de nous, les galaxies en interaction NGC 1316 et NGC 1317 - téléchargez l'image en très haute résolution (6,7 Mb)

A 60 millions d’années-lumière de nous, les galaxies en interaction NGC 1316 et NGC 1317 – téléchargez l’image en très haute résolution ici (6,7 Mb)

Portrait de la galaxie cannibale NGC 1316 appartenant à la constellation du Fourneau. L’image composite capturée à l’Observatoire austral de La Silla permet d’étudier la structure de cette galaxie en pleine digestion.

Curieux de comprendre ce qui se trame dans et autour de la galaxie NGC 1316 sise dans une région du ciel austral, en direction de la constellation du Fourneau (Fornax), une équipe d’astronomes a crée une image composite partir des données collectées au foyer du télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla (Chili).

Distante d’environ 60 millions d’années-lumière de la Terre, cette galaxie de type lenticulaire est un véritable petit monstre cannibale à l’appétit grandissant. Toute la région qu’elle occupe est plus ou moins sous son joug, en proie bon an mal an à ses injonctions gravitationnelles. En témoigne sa structure interne, noyau dense, expulsions d’étoiles, désarticulation des courants d’étoiles, paquets de poussières dérobées et aussi des amas globulaires trop modestes… Pour les enquêteurs, il ne fait pas de doute qu’une galaxie spirale lui a servi de repas voici trois milliards d’années ! La digestion peut être lente d’ailleurs et la fusion totale poursuit son cours.
Loin d’en avoir terminé, NGC 1316 acquiert de la masse et perturbe de plus en plus son environnement où figure la spirale — et bien sage — NGC 1317 (à droite sur l’image).

Ses fortes émissions radio jaillissant de la parie centrale lui valent le surnom de Fornax A (plus forte source radio dans le Fourneau). C’est la quatrième plus élevée de toute la voûte céleste, derrière la célèbre Centaurus A. Ce trait de caractère trahit l’intense activité de son trou noir supermassif tapi au cœur de la galaxie.

Toujours dans la même direction mais bien au-delà, à l’arrière-plan, on distingue à travers la brume des nuées d’étoiles de la galaxie NGC 1316 des myriades de galaxies éparpillées dans le cosmos. Loin, très loin de chez nous et chacune peuplées de milliards d’étoiles.

La galaxie NGC 1316 photographiée par Hubble en 2005
The Dusty Galaxy NGC 1316
The Dusty Galaxy NGC 1316

Source: Hubblesite.org

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 20033 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog