Magazine Coaching sportif

La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)

Publié le 04 avril 2014 par Miseenforme
Image

Tout le monde souhaite être heureux pas vrai ?

Sans savoir exactement où le trouver, on cherche souvent le bonheur en essayant de plaire aux autres, en trouvant un moyen de gagner plus d'argent ou en travaillant plus pour se sentir davantage important.

Mais est-ce efficace ?

On doit admettre que le bonheur ne doit pas se trouver à ces endroits puisque seulement en l'an 2010, il y aurait eu pour 13 millions d'ordonnances d'antidépresseurs au Québec !

Est-ce seulement moi qui réalise que ça fait plus d'ordonnances qu'il y a de personnes qui habitent notre province ?!?!

Je crois qu'il y a un problème et selon les statisques, il ne cesse de grossir ! 

La bonne nouvelle cependant, c'est que selon les chercheurs qui ont contribué à la réalisation du documentaire "The Happy Movie", il existerait des solutions.

Dans notre société, nous cherchons le bonheur au mauvais endroit. Pour savoir où le trouver, lis mon résumé du film:

La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facteur 1: La génétique (50%)

En étudiant des jumeaux identiques, les chercheurs ont trouvé que le bonheur était déterminé à 50% par notre génétique. Ce qui veut dire que nous avons tous un niveau de bonheur inné et qu’après avoir connu une grande joie ou une grande peine, nous tendons tous à revenir à ce niveau. Pour certain, ce niveau est d’être très heureux et pour d’autres c’est d’être moins heureux.

- Les gens qui sont plus heureux répondent avec autant de douleur face à l’adversité que les autres, mais ils s’en remettent tout beaucoup plus rapidement.

Facteur 2: Les circonstances (10%)

Ensuite, les études démontrent que les circonstances dans lesquelles tu vis comme la quantité d’argent que tu possèdes, le travail que tu fais, ton statut social, où tu vis, ton âge, etc… tout ça ne compte que pour 10% sur ton niveau de bonheur.

La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)
  

-« Si vous croyez vraiment que l’argent n’aide pas à être heureux, aller d’abord voir un sans-abri vivant sous un pont et demander lui s’il serait plus heureux s’il avait plus d’argent. Une fois que c’est fait, allez maintenant voir Bill Gates et demandez-lui si mille dollars de plus ou de moins dans son compte affecterait vraiment son niveau de bonheur.

Voyez-vous il est faux de dire que l’argent n’aide pas à être heureux, mais ce n'est pas vrai dans toutes circonstances. Il y a un niveau de richesse tournant autour d’un revenu de 50 000$ par année ou chaque dollar pour s’y rendre fait un impact significatif et passez ce niveau, chaque dollar de plus ne fait pas une grande différence. »

La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)

- Un des plus gros ennemis du bonheur est le principe du "tapis roulant adonique". Ce qui signifie que peu importe les possessions que tu peux acquérir, tu vas finir par t’y adapter et vouloir rapidement autre chose pour te satisfaire. Ex : Juste à penser à la vitesse à laquelle on se lasse de porter un chandail qu’on était pourtant très excité de porter lorsqu'on l’a acheté il y a quelques mois.

Le Japon est le pays industrialisé où les gens sont les moins heureux. C’est aussi un endroit où la réussite au travail occupe une place centrale dans la vie des gens depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les gens y sont stressés et épuisés.

- On appelle les buts centrés sur l’argent, les possessions et la reconnaissance des buts extrinsèques. Lorsqu’on vise ces buts, on se concentre à obtenir des choses à l’extérieur de nous. 

La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)
 
La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)
 
La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)

Facteur 3: Les activités intentionnelles (40%)

Il reste alors environ 40% d’impacts pour les actions que tu décides de faire à tous les jours. Ce qui représente tout de même une grande part du gâteau selon les chercheurs.

- Tu dois décider de varier au moins légèrement ce que tu fais chaque jour. La variété est l’épice de la vie. Fais de nouvelles expériences. Ex : Manger une nouvelle recette ou choisir un nouveau chemin pour rentrer à la maison, etc..

- La dopamine est la principale responsable pour le sentiment de bonheur dans le corps. Le meilleur moyen de faire sécréter davantage de dopamine par notre corps est de pratiquer une activité physique cardiovasculaire. Surtout si cette activité physique nous permet de nous amuser. Ça s’appelle simplement jouer !

-Fais des activités qui te font rentrer dans un état de transe. Qui fond que tu te sens dans ta zone et que tu ne vois pas le temps passer et que tu te sens bien. Ex : Chanter, jouer de la musique, peindre, faire de la sculpture, danser ou travailler sur un projet qui te passionne. Les personnes qui vivent ce sentiment chaque jour sont clairement plus heureuses que les autres.

- Toutes les personnes recensées comme étant heureux dans les études disent avoir des amis et des membres de leur famille qui leurs sont proches. 

- Les gens qui aident leur communauté sont également plus heureux. Aider une ou des personnes au lieu de chercher à compétitionner contre elles nous rend davantage heureux. Ces gens pensent moins à ce qu’ils n’ont pas. Ils réalisent au contraire que les autres ont des besoins et qu’ils peuvent les aider. Ce sentiment de faire partie d’une communauté est très important. Collaborer avec des gens nous fait physiologiquement sécréter de la dopamine. Ce sentiment d’appartenance et de contribuer à quelque chose de plus grand que nous est très important. Ex : Faire partie d’une communauté religieuse, faire partie d’un club ou d’une équipe, etc.

-La méditation spécifiquement centrée sur la compassion peut entraîner le cerveau à se développer et faire grossir la partie de notre cerveau responsable de notre sentiment de bonheur. Les recherches démontrent que cet effet peut se réaliser en aussi peu que deux semaines.

Le Danemark est le pays industrialisé où les gens sont les plus heureux. Dans ce pays, l’éducation et les soins de santé y sont gratuits. C’est aussi un endroit où beaucoup de personnes vivent en communauté dans des maisons communes sur des terrains partagés.

On appelle les buts centrés sur l’obtention de choses à l’intérieur de nous les objectifs intrinsèques. Voici des exemples :

La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)
 
La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)
 
La méthode scientifique pour être heureux (selon le documentaire Happy)

Il est finalement important de comprendre que les objectifs intrinsèques et extrinsèques sont en complète opposition. Les gens sont habituellement davantage orientés par un de ces deux types d’objectifs. Ceux visant des objectifs intrinsèques sont plus heureux et vivent moins d’anxiété et ceux visant des objectifs extrinsèques sont moins satisfaits, ont moins de vitalité et d’énergie et vivent davantage de dépressions.

Le bonheur est donc une habilité qu’on peut acquérir. Ce n’est pas différent que d’essayer d’apprendre le violon ou d’apprendre à jouer au golf. La formule pour le bonheur n’est pas exactement identique pour tout le monde. Cette démarche doit être sincère et nos activités doivent être celles que l’on aime.

(Tiré du film documentaire : Happy)   

P.S: Merci de partager cet article si tu crois qu'il peut aider d'autres personnes à trouver le bonheur !


Charles Lamontagne
par Charles Lamontagne 04 avr. 2014 - 04:22  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miseenforme 17171 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog