Magazine Séries

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 1. Episodes 18 et 19.

Publié le 06 avril 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-04-03-02h31m31s230.jpg

The Goldbergs // Saison 1. Episodes 18 et 19. For Your Own Good / The President’s Fitness Test.


En prenant des éléments de l’époque, The Goldbergs s’amuse. Le téléspectateur a lui aussi le regard amusé, notamment quand il voit la famille Goldberg se servir pour la première fois de sa vie d’un four à micro-ondes. J’ai adoré ce moment. Pourtant ce n’est pas grand chose et surtout cela ne dure pas longtemps dans l’épisode mais c’était pile poil ce que je pouvais souhaiter d’une série ne se déroulant pas à notre époque. « For Your Own Good » c’est aussi le premier épisode qui crée une intrigue où Beverly et Murray sont en conflit. En effet, on a l’habitude depuis le début de la série de voir les deux mains dans la mains ou bien dans des intrigues séparées. Du coup, c’était intéressant de voir le mari et la femme se faire des crasses dans le dos. Surtout que l’épisode était plutôt drôle dans son ensemble. Tout commence alors que Beverly achète un nouveau fauteuil pour Murray. Ce dernier adorait son vieux fauteuil mais sa femme voulait qu’il ait moins mal aux lombaires tout simplement. C’était un bon moyen de démarrer l’épisode surtout qu’à la suite, toutes les crasses qu’ils vont se faire sont sujettes à nous faire rire. Quoi qu’il en soit, je ne m’attendais pas du tout à ce que cet épisode soit aussi réussi. Certes, il y a eu l’épisode des Goonies précédemment mais The Goldbergs prouve qu’elle a de la ressource et cela me plaît.
Ce n’est pourtant pas ma comédie préférée de la rentrée mais j’ai beaucoup de sympathie pour la famille Goldberg. L’autre intrigue de cet épisode c’est celle d’Adam et Barry. Adam est harcelé dans le bus scolaire par des petites frappes de sa classe. Il va alors demander l’aide de Barry afin qu’il se fasse respecter. Ce dernier va prendre le contrôle du bus et commencer à y prendre goût jusqu’à ce que Adam passe à la fin de l’épisode comme le sauveur de tous. L’histoire fonctionne plutôt bien et pour une fois je n’ai pas trouvé Barry insupportable. J’ai tendance à trouver ce personnage terriblement crétin et du coup, ce n’est pas souvent que j’ai l’occasion de l’apprécier de la sorte. Mais « For Your Own Good » fonctionne avant tout grâce à Beverly et Murray. Je ne m’y attendais pas du tout mais c’est en tout cas j’espère voir ça un peu plus souvent (surtout si la série est renouvelée pour une saison 2 et apparemment c’est bien parti pour ce faire). Puis il y avait « The President’s Fitness Test ». Voici encore un solide épisode de The Goldbergs.

vlcsnap-2014-04-03-02h11m06s13.jpg
Mais pour des raisons différentes puisque ce n’est pas le couple de la série qui est mis en avant mais Adam. Ce dernier doit passer le fameux « President’s Fitness Test », quelque chose instauré par le Président Reagan à l’époque de son mandat. Tout le monde doit y passer mais Adam n’a pas envie de le faire. Il va alors trouver des excuses et sa mère va se démener pour qu’il ait une autorisation venant de la Maison Blanche pour ne pas passer ce test. C’était du grand n’importe quoi et je me demande si Adam Goldberg, le vrai, a réellement voulu éviter ce test. Je ne connaissais pas non plus l’existence de ce test mais c’est un moyen intéressant pour The Goldbergs de traiter de quelque chose de passé encore une fois. La relation entre Adam et sa mère est très complice alors que son père aimerait bien que son fils le passe ce test. Tout simplement car quand Murray était plus jeune il n’a pas voulu aller en cours de sport pour apprendre à nager et maintenant il le regrette. Le message derrière est assez mignon. C’est très familial comme histoire mais en même temps The Goldbergs est une comédie familiale. En prouvant qu’elle se sert bien d’Adam et de sa relation avec ses parents le résultat est là.
Pendant ce temps, c’est un tout nouveau duo qui s’est créé : Barry et Erica. Cette dernière a une correspondante française qui vient dans le cadre d’un échange scolaire. Il se trouve que Barry est en chaleur quand il la croise. La série nous délivre ainsi quelques clichés français (la baguette) et Barry va même tenter un rap en français où il parle de… pisser au lit. J’ai récemment lu une étude qui disait qu’en 2050, le français serait la langue la plus parlée dans le monde. Impressionnant vous ne trouvez pas ? Peut-être que le français sera donc la langue internationale (mais il faut pouvoir y aller jusqu’en 2050…). Peu importe je m’égare. Barry était insupportable comme à son habitude et Erica a réussi à s’en moquer sans trop de problème. Mais finalement j’ai largement préféré les cinq dernières minutes de l’épisode, jouissives comme tout sur fond de « Eye of a Tiger ». Finalement, ces deux épisodes de The Goldbergs font partie du haut du panier de la série.
Note : 8/10. En bref, deux très bons épisodes de The Goldbergs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines