Magazine Médias

Parce que les abstentionnistes ne sont pas…

Publié le 06 avril 2014 par Legraoully @legraoully

urne-dans-un-bureau-de-vote_671357

Parce que les élections municipales sont loin derrière, je ne pourrai être accusé de démoraliser les troupes…

Parce que je n’aime pas hurler avec les loups, je vais me faire l’avocat du diable, et donner ici mon point de vue, sur les abstentionnistes…

Parce que, abstentionniste rime avec je m’en « foutiste », je ne peux croire que 52,36% de la population Française se moquent royalement de la démocratie… Oh, bien sur, sur ce pourcentage de

52,36% d’abstention lors des dernières élections municipales ( source Ministère de l’Intérieur), il doit certainement y avoir dans le lot, un certain nombre de personnes pouvant entrer dans la catégorie des « après moi le déluge »…, et se comportant donc de manière à justifier leur croyance en un nouveau déluge… Ce déluge, aura t-il effectivement lieu…, le futur remplaçant de Noé acceptera t-il de construire une arche, et de les prendre à bord… ? Qui sas, qui sas, qui sas !

Parmi ces fameux abstentionnistes anonymes, beaucoup, ne se reconnaissent absolument pas, dans ce jugement hâtivement attribué par des esprits trop paresseux, pour faire deux plus deux mentalement, et ayant plutôt recours pour ce faire, à la calculatrice électronique…

Ceux-la (les abstentionnistes bien sur, pas les simples d’esprit – pour ces derniers pas de problème, le royaume des cieux leur est grand ouvert…-) si vous les interrogiez, vous répondraient, qu’ils ne veulent plus participer à ce jeu de dupe que sont devenus les élections aujourd’hui.

Au grand dam et au grand désespoir de ceux & celles ayant le culte de la mémoire de nos aïeux, et de leur combat jusqu’à perdre la vie pour le droit de vote, posément, les yeux dans les yeux, ils assument leur choix de ne pas voter en rétorquant : Oui, bien sur, leur combat fut un des plus honorables, ils combattirent durement, rageusement, presque à mains nus ; ils eurent face à eux, les fusils, les chiens, et les valets du patronat, et de tout ceux préférant que perdure le statut quo… Ils se sacrifièrent en pensant aux futures générations, croyant naïvement -le peuple est toujours bon enfant sous toutes les latitudes – qu’en obtenant le droit de vote, en pouvant mettre leur bulletin dans l’urne, l’homme ou la femme politique entende aussi, ainsi, par la même occasion, leurs revendications. Ils ne se doutèrent pas une seule seconde, que nos chers lascars les politologues toutes couleurs confondues, se mettraient d’accord entre eux sur leur dos, à leur insu, et qu’ils seraient à nouveau dupés ; qu’ils ne seraient cajolés, flattés, entourés de très près que durant la campagne pré-électorale, puis, qu’ils devraient à nouveau pour se faire entendre, monter au front, et prendre les barricades, les pavés… etc… etc…

Car nos chers, très chers politologues toutes couleurs confondues, ne perdirent pas leur temps. Une fois installés dans la place tant convoité, ils s’octroyèrent de plus en plus de privilèges, ils érigèrent autour de leur personne, de par le fait qu’ils servaient le pays, une armada de lois les protégeant même quand ils allaient contre l’intérêt de la nation, accentuant chaque jour un peu plus, la distance entre le peuple qu’ils prétendaient servir, et leur personne… Alors pourquoi voudriez-vous que je vote… ? Quel serait l’intérêt de voter, si de par mon vote, je contribue à maintenir en place un système inique…, qui demain, s’il le décide, parce que je ne serai pas d’accord avec les orientations prises, et que je manifesterai mon opinion à visage découvert, et les mains nues, enverra les C.R.S. casqués, avec gilets pare-balles, protégés des pieds à la tête, en véhicules blindés, et fort bien pourvu en bâtons de défense…, gaz lacrymogènes…, dispositifs assourdissants ou éblouissants…, canons à eau…, grenades offensives…, dispositifs de barrage (fixes ou mobiles)…, armes à feu (en légitime défense ou en dernier recours), canons à eau, et m’enverra en prison s’il le décide … ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 28640 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazine