Magazine

Le cerveau d'Hugo

Publié le 02 avril 2014 par Guy Deridet

L' excellente émission de France 2 "La soirée continue" a abordé le problème de l'autisme en France. Avec un excellent film sur le syndrome Asperger et un débat de haute tenue ensuite.



Le film : Le cerveau d'Hugo

Le cerveau d'Hugo

Le débat


Le cerveau d'Hugo Le film est bouleversant. Toutefois, il ne faut pas oublier que le syndrome d'Asperger ne représente qu'une petite partie de l'autisme. La majorité des autismes sont beaucoup moins "cinématographiques" tout en étant beaucoup plus dramatiques.

On retient du débat que l'autisme n'est pas pour les gouvernements successifs de notre pays quelque soit leur couleur un problème important. 600 000 autistes en France (certainement plus) 6000 naissances d'enfants autistes chaque année et, au jour de l'émission, 23 centres spécialisés en France, ayant pris en charge environ 500 enfants !

La France, dans ce domaine, accuse un retard énorme sur les pays européens voisins (Belgique, par exemple) et les États-Unis. Pourquoi ?

La faute aux médecins qui, encore de nos jours, ont eu une approche psychanalytique de cette affection : c'est la faute aux parents, et surtout à la mère, qui a subi un traumatisme dans l'enfance, lequel s'est traduit par l'autisme de son enfant.

En France, il se trouve que les médecins occupent une place importante au sein de l'Assemblée nationale et du Sénat. Ce qui explique que les gouvernements successifs ont toujours eu du mal à les faire changer d'avis. Au demeurant, beaucoup de médecins, ces nouveaux hussards de la république, détestent avoir tort, et répugnent à avouer leurs erreurs.

L'autisme s'est brutalement développé depuis quelques décennies. Selon les scientifiques, il serait lié essentiellement à un problème d'alimentation ou d'environnement survenu pendant la grossesse, et ayant eu des conséquences dommageables sur le fœtus. Étant donné les saloperies que l'on ingurgite depuis des décennies, les médicaments pas toujours bénéfiques pour la santé qu'on nous administre, et la dégradation continue de notre environnement qui ne fait aucun doute, il est vraisemblable que l'autisme soit une conséquence, parmi certainement beaucoup d'autres, de tous ces dysfonctionnements qui, toujours au nom du fric, affectent notre société dite "moderne."

Quand on constate que l'effet désastreux et avéré des rejets de particules par les moteurs diésel n'a entraîné à ce jour, en France, aucune mesure publique adéquate, on peut craindre que l'autisme continue de se développer dans notre pays. Heureusement, des individus, comme ceux que l'on peut voir au cours du débat, ont pris eux même les choses en main. Malheureusement, cela ne peut évidemment suffire à combattre efficacement cette maladie.
De plus, comme l'a souligné Valentin à la fin du débat, les gens normaux auront toujours du mal à accepter les gens qui ne le sont pas. C'est une règle immuable du corps social que de toujours rejeter ses membres qui ne sont pas à la norme.

Comme c'est souvent par ignorance, que ce rejet à lieu, il est très important que les gens qui n'ont pas été confrontés à ce douloureux problème voient ce film et suivent le débat.

« La psychanalyse est cette maladie mentale qui se prend pour sa propre thérapie. » Karl Kraus

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guy Deridet 377105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte