Magazine Médias

Quels sont les riders de légende du skateboard?

Publié le 07 avril 2014 par Etvsport @etvsport
Quels sont les riders de légende du skateboard?

Tout commence dans les années 50 en Californie lorsque des amateurs de surf décident de fixer des roulettes à de petites planches. Il faudra attendre une dizaine d’années afin d’observer la fabrication de premières planches aux USA et que le « roll-surf » devienne cette discipline connue de nous tous: le Skateboard! Aujourd’hui, plus besoin de se rendre aux Etats-Unis et dans l’Etat le plus glamour du pays pour pouvoir s’adonner à la passion de la planche. En effet, les villes du monde entier ont vu leurs rues se remplir de jeunes riders s’essayant à différents tricks. Car le skateboard reste une pratique essentiellement urbaine où tout bon skater se servira au mieux du potentiel de l’organisation architecturale d’une ville. Mais comme toute discipline extrême, la question de savoir s’il faut privilégier le style ou la technique reste en suspend. Néanmoins, chacun dans leurs styles, les légendes que nous allons vous présenter ont tous en commun d’avoir révolutionné la pratique de leur métier, de leur gagne-pain mais surtout et ce qui a fait leur succès, de leur passion!

Tony Hawk: Le plus influent

Tony Hawk est né le 12 mai 1968 aux Etats-Unis. Enfant, Tony était un « petit con », il piquait tout le temps des colères monstres à la moindre partie de cartes perdues, il terrorisait son entourage au gré de ses réactions imprévisibles…. Il a 9 ans quand son grand frère, Steve lui fait découvrir le skate et lui donne une de ses planches, c’était une Bahne en plastique bleu. Repéré par Stacey Peralta, champion du monde au cours des années 70, Tony intègre la team  » Powell-Peralta « . A 13 ans, il devient le morceau de choix de la désormais fameuse  » Bones Brigade « . Avec d’autres futures grandes figures du skate (George Powell, Steve Caballero), il écume des démonstrations au Japon, les contests en Europe, avale la vie sans respirer. En 1989, j’ai atteins le top de ma carrière. J’ai dû toucher 200 000 $ dans l’année avec des pointes à 25 000 $ par mois ! A 18 ans, ses émoluments lui permettaient de s’acheter une maison à Anaheim avec une rampe privée, alors qu’il pointait encore à l’école tous les matins…ou presque !

Après avoir arrêté sa carrière professionnel car ne se reconnaissant plus dans la discipline qu’il aimait tant (la rampe a laissé place au street), Tony revient aux affaires du skateboard en 1994. Ce retour ne se serait jamais fait sans la volonté d’ESPN, une chaîne câblée sportive américaine. Elle propose d’offrir à son jeune public un nouveau concept un peu fourre-tout de sport fun (skate, roller, BMX, motocross…) ou chacun y trouverait sa place. Tony Hawk y trouve rapidement la sienne ! Vainqueur de la première édition (et des 2 suivantes) en rampe, l’une des pratiques les plus télégéniques qu’il soit, il devient l’image même du sport jeune. Incontournable héros des nouveaux X Games, il remplit les chambres d’ados américains de posters de ses exploits. Tony Hawk est aujourd’hui à la tête d’un véritable petit empire qui montre la bonne santé du skate : Birdhouse qu’il a fondé en 1992 est l’une des plus grandes compagnies de skate du monde, Hawk Clothing, sa ligne de vêtements, a été rachetée début 2000 par Quiksilver , il a aussi une ligne de chaussures, Hawkshoes, sa série de jeux vidéos Tony Hawk Pro Skater (vendus à 30 millions d’exemplaires) qui figurent parmi les best-sellers de Playstation, et son  » Tony Hawk’s Gigantic Skatepark Tour  » qui attire presque autant de spectateurs que les X-Games. Tony Hawk finira d’asseoir sa légende grace à sa figure mythique le « 900″ qui consiste en une rotation de deux tours et demi en l’air (360 + 360 + 180).

Rodney Mullen: L’inventeur du skateboard moderne

C’est en 1977, à l’âge de onze ans, que Rodney Mullen pratique le skate pour la première fois. Au départ son père médecin s’inquiète de la dangerosité du sport et l’oblige à porter des protections. Il fait comprendre à son fils qu’à la première blessure, ce serait terminé. Un jour Rodney Rentre chez lui, blessé, en pleurant, mais il dit à son père qu’il ne pleure pas parce qu’il est blessé mais parce que son père allait lui interdire de skater de nouveau. Voyant cette motivation sans faille, son père le laisse alors continuer le skateboard, et Rodney gagne l’année d’après une compétition, alors qu’il est le seul à porter des protections.

Il rentre dans la Powell Peralta Bones Brigade en 1980 et passe direct Pro à l’âge de 14 ans en tant que skateur de Freestyle. En 1981, il adapte au flat le ollie en courbe de Alan Gelfand et à partir de là, il invente la majorité des flip tricks comme le Kickflip, Heelflip , varial Heelflip, 360 flip, darkslide et Airwalk pour ne citer qu’eux.  Pour ce skater de légende, chaque jour apporte son lot de nouveaux tricks. Rodney Mullen, le père du street moderne, compte plus de 35 victoires en championnat du monde de freestyle.

Steve Caballero: Le touche à tout

Steve Caballero est né en 1964 et commence à skater à l’âge de 12 ans. 2 ans plus tard il se retrouve amateur chez la plus grande marque de l’époque Powell Peralta. C’est en 1980 après 4 ans de skateboard que Steve Caballero devient pro skateur. Sa part dans la vidéo The Search For Animal Chin en 1987 le classe déjà comme skateur d’exception au coté de Tony Hawk, Lance Mountain, Mike McGill et Tommy Guerrero.

Il serait à l’origine du caballerial qui est un fakie 360 en courbe. Half Cab est tout simplement devenu la moitié du caballerial donc un fakie 180 et le Caballerial a été adapter au street par des mecs comme Andrew Reynolds. « Half Cab » deviendra aussi le nom de la chaussure Pro model de Steve qui sort en 1989 et qui aujourd’hui la chaussure de skate la plus vendues au monde puisqu’elle est toujours disponible en shop en 2010. Steve est aussi un musicien qui chante et qui joue de la guitare dans le groupe The Faction. Il collectionne les figurines et les voitures Hot Rod. Il est devenu au fil des années une légende du skateboard qui fait encore de la compétition en 2010. Enfin, il compte quelques records du monde, notamment un handrail de 44 marches et le plus haut air dans un halfpipe!

Bob Burnquist: Le roi incontesté des X-Games

Bob Burnquist est un ramp rider brésilien qui commence le skate en 1988. Il habitait près de l’Ultra skatepark qui était à l’époque l’unique park en bois du pays. Après un début de carrière chez Anti hero skateboards, Bob rentre chez The Firm, puis chez Flip skateboards en 2006. En 1997 il est élue Thrasher skater of the year et c’est le premier brésilien à avoir ce titre. Bob Burnquist est l’un des skaters les plus originaux de ces dernières années. Il est sorti vainqueur de la première compétition pro à laquelle il s’est présenté et n’a cessé dès lors de surprendre grâce notamment à des enchaînements uniques en switch et un style très particulier. Bob Burnquist a par ailleurs été le premier skater à réaliser un « eggplant revert », trick rebaptisé désormais « Burntwist ».

  • Quels sont les riders de légende du skateboard?
  • Quels sont les riders de légende du skateboard?
  • Quels sont les riders de légende du skateboard?
  • Quels sont les riders de légende du skateboard?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 59845 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines