Magazine Côté Femmes

A l’aube tes cheveux blonds

Publié le 07 avril 2014 par Mentalo @lafillementalo

Il n’est pas encore seize heures et j’ai déjà fini mon goûter.

Ce matin la bonne humeur et les instants volés, le dernier baiser dans l’entrée de l’école, et le clin d’œil pour celui qui n’en veut plus, devant les copains.

A l’aube sur la brosse à cheveux, des blonds et des  châtains entremêlés.

Hier soir une tarte meringuée à la mirabelle à quatre mains et six bouches heureuses, avant le contrôle de la valise, déjà prête, elle n’a plus besoin de moi, alors les échanges pour de rien, assises sur le sol moutonneux de sa chambre.

Hier après-midi il arrose les semis qu’il vient de m’aider à faire.

Hier midi mangera-t-on dehors et puis finalement non, pourtant.

Dans la nuit je suis rentrée, elles ont ouvert les yeux et tendu les bras pour m’enlacer.

Le métro, la foule, le train, la voiture, la campagne, maison, douce maison.

Les amies, les gourmandises, les bulles, les rires, les confidences, les joues rosies et les sourires niais, le vernis et la dame qui me demande si je ne fais jamais de manucures. Les enfants choupis.

Le soleil, la promenade, la découverte, ce n’est pas la saison des tomates mais bien du monstre Granouille, le bœuf au basilic et les liserons d’eau, les éclats d’or dans les yeux ces merveilles, se quitter mais pourquoi si vite.

Le train, les pages du livre et les larmes, promis, juré, plus jamais sans toi, on donnerait tout pour sécher des larmes de cinq ans, fussent-elles de crocodile.

Les joues chaudes et roses comme des pommes d’amour au quitté de la peau d’agneau.

La photo est de Louise ♥


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mentalo 4857 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte