Magazine Santé

CANCER de la PROSTATE: La circoncision en prévention? – BJU International

Publié le 07 avril 2014 par Santelog @santelog

CANCER de la PROSTATE: La circoncision en prévention? – BJU InternationalLa question est posée par ces chercheurs de l’Université de Montréal qui suggèrent avec cette étude que la circoncision pourrait bien contribuer prévenir le cancer de la prostate. A la condition d’être effectuée après l’âge de 35 ans. Ces conclusions, publiées dans le British Journal of Urology International, montrent, également, un bénéfice préventif plus important pour les hommes noirs.

Les chercheurs de l’Université de Montréal avec leurs collègues de l’Institut Armand Frappier (Montréal) ont interrogé 2.114 hommes dont la moitié avait été diagnostiquée avec cancer de la prostate, sur leur mode de vie, leurs antécédents médicaux, leur circoncision éventuelle, et, le cas échéant la date de l’intervention. Leur analyse constate que,

-dans l’ensemble, les participants circoncis ont un risque réduit de 11% de développer un cancer de la prostate par rapport à ceux qui ne le sont pas. Mais cette réduction n’est pas jugée comme significative.

Cependant,

-les hommes circoncis bébés avant l’âge de 1 an, présentent un risque réduit de 14% de développer un cancer de la prostate,

-et, surtout, les hommes circoncis après l’âge de 35 ans ont un risque réduit de 45 % de cancer de la prostate vs les hommes non circoncis. C’est la principale conclusion de l’étude.  

Les auteurs observent aussi que l’incidence du cancer de la prostate est plus faible chez les hommes juifs ou musulmans, pour la majorité circoncis. Ensuite, ils rappellent 3 facteurs reconnus de cancer de la prostate, le vieillissement bien sûr, les antécédents familiaux mais aussi certaines origines ethniques.

Or 178 hommes noirs participaient à l’étude avec un risque théorique de cancer de la prostate accru de 40% par rapport à leurs homologues blancs. Alors que, dans cette étude, 30 % des hommes noirs étaient circoncis, et 40 % des hommes blancs, l’effet protecteur de la circoncision est quasiment concentré chez les hommes noirs et associée à une diminution de 60% du risque de cancer.

On savait déjà que la circoncision permet de réduire le risque d’IST, dont d’infection à VIH. Elle a d’ailleurs fait l’objet d’un vif débat aux Etats-Unis, alors envisagée comme une mesure de prévention à part entière contre le VIH. Le Retrait du prépuce peut en effet réduire le risque d’infection, alors que sa surface interne est composée d’épithélium muqueux non kératinisé plus vulnérable aux agents infectieux. Enfin, ce n’est pas a première étude à associer circoncision et réduction du risque de cancer de la prostate : Une précédente étude du Fred Hutchinson Cancer Research Center, publiée alors dans la revue Cancer, montrait également une réduction de 15% du risque.

Un effet protecteur, en particulier chez la population noire, qui doit néanmoins être confirmé par d’autres études, mais à prendre en compte, le cas échéant, étant donnée l’incidence élevée de ce cancer.

Source: British Journal of Urology International via Eurekalert (AAAS) Circumcision could prevent prostate cancer… if it’s performed after the age of 35(Visuel Cellules de cancer de la prostate@NIH@ Annie Cavanagh Wellcome Images).

CANCER de la PROSTATE: La circoncision en prévention? – BJU International
Plus d’actualitéssur la Circoncision


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine