Magazine Rugby

Chi va piano va sano

Publié le 10 avril 2014 par Tom_lexvnz @LEXVNZ

ASavea_Canes

Après une tournée avec les All Blacks comme « apprenti » en fin d’année, Ardie Savea était attendu pour devenir une « star » du Super Rugby cette saison. Au lieu de cela, il a eu seulement deux départs en sept semaines de compétition et se retrouve à jouer pour les Ories (Oriental Rongotai) lorsque les Hurricanes défient les Bulls à Napier.

Que les fans prennent leur mal en patience. Ne comptez pas sur les décisionnaires Néo-zélandais pour briser ce talent brut. Mieux vaut le polir.

« La première chose que les gens doivent comprendre, c’est qu’Ardie n’est pas un All Black. Il était du voyage avec nous, mais c’était une occasion pour lui de voir comment nous nous préparons,  élaborons nos  stratégies de jeu au cours de la semaine afin qu’il se projette car nous pensons qu’il est potentiellement intéressant. Il est très jeune,  il a encore beaucoup de choses à faire d’un point de vue physique, tandis que mentalement il a des éléments à développer.

« Je pense que les Hurricanes s’occupent extrêmement bien de lui. Gardez à l’esprit qu’il n’a que 20 ans. Il sera à son meilleur niveau à 23-24 ans et qu’il aura terminé son développement physique. Si nous insistons à l’aligner chaque semaine, surtout à ce moment de la compétition qui est très physique, nous ne lui rendrions pas service. Mark (Hammett) fait vraiment du bon boulot.  Le joueur progresse. Du point de vue d’un fan qui voit ce jeune homme si performant en ITM Cup, et qui ne comprend pas ce qui se passe en Super Rugby, il faut savoir que a différence de niveau est énorme. Mieux vaut prendre le temps avec les gens de qualité afin qu’ils aient une plus longue carrière plutôt qu’ils réalisent des exploits de courtes durées … »

« Sam (Cane) était pareil. Il était dans l’environnement des Chiefs dès l’âge de 16-17 ans, ils ont pris leur temps et ils le prennent encore. Chaque fois qu’ils peuvent le soulager, ils le font en utilisant Lats (Tanerau Latimer). Flanker openside est un poste au rythme de travail important. Les temps de repos sont nécessaires aujourd’hui pour les équipes si vous voulez performer chaque semaine. » Steve Hansen

 « L’idée est de tout contrôler. On forme même le Capitaine. Par exemple, lors de notre dernière tournée, en Novembre, on a emmené Ardie Savea, c’est le Capitaine des « Baby Blacks ».Il n’était pas là pour jouer, juste pour observer. Chez nous, tout est calculé pour que l’équipe nationale soit performante.» Richie McCaw

Plutôt rassurant finalement ! Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

Crédits : Stuff.co.nz (Toby Robson), 3news.co.nz, Superrugbynews.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tom_lexvnz 208 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines