Magazine Moyen Orient

L’Observatoire se cherche un second souffle.

Publié le 20 avril 2014 par Fouzi53 @fouzi53

OT 1L’article 49 de l’accord d’application Vision 2010, prévoit la création de l’observatoire du Tourisme, organisme crédible et neutre, chargé d’analyser l’activité touristique, d’évaluer la compétitivité de la destination et d’élaborer des normes en matière de coûts d’investissement ou d’exploitation. Cette instance a finalement vu le jour en 2005 après de longues tractations entre le public et le privé où il a été surtout question du financement.

L’observatoire du Tourisme est une association régie par le Dahir du 15 Novembre 1958 dont l’essentiel des ressources provient des cotisations de ses membres et de subventions accordées par le Ministère du Tourisme.

Bien que le siège de l’Observatoire soit prévu au siège de l’ancienne FNT, pour des questions de commodité, il a depuis sa création été domicilié au Ministère du Tourisme avec un conseil d’administration à majorité privé puisque sur les 16 administrateurs statutaire , 10 sont désignés par la FNT et 6 par le ministère du Tourisme.

A ce jour, l’OT a publié régulièrement des chiffres relatifs à l’activité touristique( arrivées, nuitées, recettes ), plusieurs études sectorielles, des enquêtes de satisfaction, des bulletins de veille et des fiches pays. Toutes les publications sont accessibles pour les membres et les abonnés qui s’acquittent de leur cotisation annuelle (5000 Dh/an).

Cependant, cela reste très en deçà de ce qui été prévu pour cet organisme, au regard des missions qui lui ont été fixé à sa création que ce soit de manière générale ou de manière spécifique. Les frustrations sont aussi bien du coté public que du coté privé, et cela revient, pour résumer à un manque de moyens, humains et financiers.

De plus, sa crédibilité ainsi que sa neutralité sont souvent remis en question par les professionnels notamment lors de la publication des chiffres concernant les nuitées dans les établissements touristiques. Ce genre de suspicion ne devrait normalement pas avoir lieu, dans le mesure où c’est un établissement public/privé, présidé de surchoix par le secteur privé.

Aujourd’hui, le Ministère du Tourisme a désigné aux termes d’un appel d’offres international la société de conseil en stratégie Global Intelligence Partners pour l’accompagner dans sa démarche de veille stratégique et d’anticipation. Global Intelligence Partners est une entreprise spécialisée dans la Communication, l’Intelligence économique et le conseil en stratégie. Cette entreprise a déjà commencé ses consultations auprès des professionnels et devrait compléter le travail de l’Observatoire par son expertise et sa maitrise des nouvelles technologies.

D’autre part, L’Observatoire a également lancé un questionnaire auprès de ses membres afin de se repositionner et de mieux répondre aux attentes de ses partenaires. Reste que l’impression générale qui ressort après 9 années d’existence, c’est un manque d’implication de la part des acteurs du tourisme dans le fonctionnement de l’observatoire. Cet état de fait résulte du peu de retour sur les publications faites. Est ce du à un manque de communication, ou un manque de partage, toujours est il que la frustration est nettement perceptible au niveau des équipes de l’observatoire qui ont l’impression que leurs travaux n’intéressent pas grand monde. Preuve en est, que lors du dernier conseil d’administration qui s’est tenu à Marrakech en mai 2013, il a été décidé la mise en place d’une commission mixte avec pour objet la refonte des statuts de l’observatoire ainsi qu’une nouvelle approche de son modèle économique. Cette commission n’a pas encore vu le jour.

A la veille d’une assemblée générale élective qui devrait avoir lieu en Juin de cette année, il semble urgent de se mobiliser pour donner un  nouveau souffle à cet outil dont l’importance n’est plus à prouver.

Telecharger Le QUESTIONNAIRE et l’envoyer à l’Observatoire: ajelb@tourisme.gov.ma


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fouzi53 1788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte