Magazine

Le donjon de Naheulbeuk tome 1

Publié le 21 avril 2014 par 7bd @7BD

Le Donjon de Naheulbeuk T1 aux éditions Clair de Lune Titre: Le donjon de Naheulbeuk, Tome 1, saison 1, partie 1
Auteurs: John Lang (scénario) et Marion Poinsot (dessin)
Année: 2005
Éditeur: Clair de Lune
Pour cette chronique, nous allons commencer par une citation qui introduit à merveille l'univers du donjon de Naheulbeuk.

"Il est écrit dans les tablettes de Skélos que seul un gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu de douze statuettes de Gladeulfeurha enroulées dans du jambon, ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l'accomplissement de la prophétie..."

Nous allons ainsi suivre les aventures de 7 personnages hauts en couleurs: un ranger, un barbare, une magicienne, un voleur, une elfe, un nain et un ogre.
A la façon d'un jeu de rôle, chaque personnage fait partie d'une catégorie et possède (ou plutôt, devrait posséder) des aptitudes particulières.
Notre bande de joyeux lurons se décide donc à affronter le Donjon de Naheulbeuk dans une quête visant à retrouver la dernière statuette de Gladeulfeurha.
Sauf que le groupe est complètement désorganisé et surtout il composé de "bras cassés".
Vont-ils réussir leur quête ou vont-ils se faire massacrer au premier orque venu?


La couverture du premier tome du donjon de Naheulbeuk présente la troupe d'aventuriers, en train de prendre leurs jambes à leur cou. On peut ainsi découvrir leurs têtes et deviner qu'ils ne "respirent pas l'intelligence".
Sous la couverture cartonnée, nous pouvons trouver une carte, de la terre de Fangh, où se déroule l'histoire. A la façon d'un parchemin, nous pouvons voir le donjon sur la carte et découvrir les noms farfelus des différents lieux.
L'histoire de ce premier tome de la première saison des aventures de Naheulbeuk se déroule sur 48 pages en couleur.
Le dessin, dans un style "super-déformé" que nous aurions pu qualifier de "chibi" s'il s'agissait d'un manga, se prête complètement au ton déjanté de l'histoire.
Les personnages qui ont l'air de ne pas trop se connaître, ne s'apprécient pas plus et ont tendance à s'insulter. Avec les traits de caractère que nous connaissons aux nains et leur attirance pour les elfes, on sait de suite que ces deux là vont passer leur temps à se chamailler. On a aussi l'ogre qui ne pense qu'à manger et le barbare qui veut taper sur tout ce qui bouge.
Attention si vous faites lire cette BD à de jeunes enfants, il y a plein de gros-mots et d'insultes.
Avec les aventures du Donjon de Naheulbeuk, vous n'allez pas vous ennuyer et vous allez surtout vous marrer.
Pour ceux qui ne le savent pas, avant d'être une BD, les aventuriers de Naheulbeuk existaient déjà et nous pouvions suivre leurs aventures sous forme d'histoire racontée. Il s'agissait d'une version audio où les personnages étaient interprétés avec des voix particulières et déjà complètement déjantées.
Donc pour encore plus améliorer votre expérience de lecture, je vous recommande de d'abord écouter la version audio du Donjon de Naheulbeuk et vous verrez que vous ne lirez pas l'histoire de la même façon !
Juju Gribouille

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


7bd 7128 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte