Magazine High tech

Test de South Park : Le Bâton de la Vérité sur PC

Publié le 21 avril 2014 par Axime
Test de South Park : Le Bâton de la Vérité sur PC

Sorti début mars partout dans le monde sur PS3, Xbox360 et PC, South Park : Le Bâton de la Vérité aura fait parler de lui de par ses innombrables reports et la censure effective dans certains pays, notamment en Union Européenne et en Australie. Entre RPG, humour pipi caca, références de toutes sortes et satire de la société, que vaut cette adaptation de la série animée qui réussit à constamment repousser les limites de la télévision ?
Pas dans les couilles, Butters !
Bienvenue à South Park, une petite ville reculée dans les montagnes du Colorado aux Etats-Unis. Vous jouez un nouvel enfant, qui vient tout juste d'emménager avec ses parents. Après un créateur de personnage digne du South Park Studio, vous rencontrez rapidement Butters, le souffre-douleur du groupe d'amis formé par Stan, Kyle, Kenny et Cartman. Le blondinet vous invite à venir jouer avec lui chez Cartman, le grand mage. Il s'avère que tous les garçons de la ville s'adonnent à un jeu de rôle grandeur nature qui oppose les humains aux elfes de la forêt, ou plutôt les amis de Cartman à ceux de Kyle, afin de se disputer le Bâton de la Vérité, un artefact magique qui donne le pouvoir suprême à la faction qui le détient. C'est à partir de cette situation plutôt simpliste que débute un scénario somme toute très travaillé, avec moult péripéties et situations aussi grotesques qu'inattendues qui mettront à rude épreuve vos zygomatiques.


source - 356658
source - 356659
source - 356660


Vous commencez donc votre séjour dans l'armée des humains, après avoir déterminé votre classe. Vous pouvez choisir entre mage, guerrier, voleur et... Juif. Comme d'habitude avec South Park, le politiquement correct ne fait pas partie de l'équation. Bien évidemment, chaque classe a ses spécificités et cela vous demandera pas moins de quatre parties afin de tout essayer, ce qui contribue énormément à la rejouabilité du soft. Le gameplay est quant à lui basé sur l'inventivité et l'imagination des enfants, ainsi le sort "Lance-pierre de David" du Juif est en réalité un caillou dans une chaussette. L'utilisation de ces sorts demande des points de pouvoir (PP), votre première ressource en combat en dehors de vos points de vie. Plus tard, vous débloquerez de plus une barre de mana, qui vous permettra d'utiliser l'art ancestral du pet en combat. Au nombre de quatre, vos capacités flatulentes sont grandement inspirées des mots de pouvoir de Skyrim, et il vous faudra passer par quatre petits tutoriels distribués au cours de l'aventure afin de les débloquer. Vous aurez l'occasion de les utiliser en-dehors des combats, ainsi que votre arme à distance et quelques autres pouvoirs dont je ne vous gâcherai pas la découverte. A la manière d'un Legend of Zelda, il vous faudra souvent revenir dans des endroits déjà visités afin de dénicher de nouveaux objets et secrets en tous genres grâce à vos nouveaux pouvoirs.
Chinpokomon
Bien que développé par Obsidian Entertainment (KOTOR 2, Neverwinter Nights) et édité par Ubisoft, South Park : Le Bâton de la Vérité est un RPG purement japonais en termes d'affrontements. Les combats se déroulent au tour par tour, avec une équipe de deux personnes (votre personnage et un allié de votre choix). Entre items, sorts, invocations, attaque au corps à corps et attaque à distance, vous ne manquerez pas de possibilités d'action. Bon point, l'arme équipée décide du style d'attaque. Par exemple, pour les attaques à distance, vous avez généralement le choix entre un arc, une arbalète et un objet de lancer, comme des tampons usagés par exemple. Classe.


source - 356661
source - 356662
source - 356663


De plus, comme dans un Mario & Luigi RPG, il vous faudra constamment passer par des QTE afin de réussir vos attaques ou bloquer l'ennemi. Une action peut donc être ratée, parfaite ou normale. Les attaques parfaites influent sur les dégâts de manière non négligeable, surtout pour l'arc (au lieu de tirer une flèche, vous en tirez trois). De plus, ces attaques parfaites permettent souvent de réaliser un effet de rebond ou d'attaque en zone à effets plutôt que sur une cible unique. Mine de rien, derrière ses airs de simple adaptation vidéoludique, South Park se révèle être un RPG assez profond. Malheureusement, la difficulté du soft ne va pas de pair, et on aurait souvent apprécié un peu plus de challenge, surtout après avoir réalisé quelques quêtes secondaires.
Ces dernières sont étonnamment variées et comportent bon nombre de références à la série. Ainsi, le joueur devra retrouver 30 figurines Chinpokomon dispersées dans la ville, traquer l'Homoursporc avec Al-Gore, aider les Gnomes voleurs de slips à trouver des slips ou même repousser l'invasion de l'armée mongole. Ces quêtes annexes, en plus de celles liées au scénario, vous feront visiter l'intégralité de South Park, de ses souterrains et même du Canada, au style graphique quelque peu particulier. Comme dans tout RPG, vous pouvez entrer dans quasiment chaque maison et bâtiment afin de récupérer des objets faisant souvent référence à un épisode de la série. Ainsi on trouvera des tampons en poil de Cherokee ou des CDs du groupe de rock chrétien Faith+1, et plein d'autres joyeusetés.
Couillomentonite
En plus des diverses armures et armes disponibles dans le jeu, vous aurez l'occasion de récupérer ou d'acheter une multitude d'objets cosmétiques afin de créer un héros unique. Entre bijoux, coupes de cheveux, maquillage et lunettes, il ne tiendra qu'à vous de personnaliser votre garnement. Mais la modification n'est pas qu'esthétique, grâce aux nombreuses compétences passives que vous pourrez débloquer, comme la régénération de PP ou l'augmentation de puissance des attaques à distance.


source - 356664
source - 356665
source - 356666


Pour les acquérir, il ne vous faudra rien de plus qu'un nombre défini d'amis sur le Facebook du jeu. A chaque palier, vous recevrez automatiquement un cadeau, sous la forme d'un point de compétence, à dépenser dans ces fameuses compétences passives, communes aux quatre classes. Alors que certains personnages vous proposeront dès votre rencontre de devenir votre ami, la plupart d'entre eux vous demanderont d'abord de remplir une ou plusieurs quêtes, liées au scénario ou non. En plus des points de compétences que vous obtiendrez dans le processus, vos amis vous feront part de leurs pensées et commentaires débiles sur Facebook. Les messages sont plutôt nombreux et divers, souvent en rapport avec le déroulement du scénario, et vous décrocheront toujours au moins un sourire, à moins de ne pas supporter l'humour gras habituel de la série évidemment, auquel cas il vaut de toutes façons mieux éviter l'achat de ce jeu. Pour les autres, sachez qu'il n'est pas nécessaire de connaître, tel votre fidèle serviteur, la série sur le bout des doigts afin d'apprécier le jeu, cependant vous passerez bien évidemment à côté des innombrables références. Mais qui sait, peut-être que le soft vous donnera envie de vous lancer dans un marathon South Park afin de découvrir cet univers extrêmement riche.
Graphiquement, South Park est au top. A l'instar de Naruto Ultimate Ninja Storm, on se croirait réellement dans la série animée tant tout y est retranscrit à la perfection. Les mauvaises langues argumenteront que ce n'est pas bien difficile étant donné le modèle de base, toujours est-il qu'en plus du côté technologique, l'artistique est bien présent avec une multitude de détails qui feront plaisir aux amoureux de la série. Côté sonore, Obsidian Entertainment nous propose ici une bande son discrète mais tout de même réussie, sans être transcendante non plus. Côté interface, on regrettera tout de même un inventaire un peu fouillis étant donné le nombre gargantuesque de pièces d'équipement en tout genre que l'on récupérera au cours de l'aventure.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Axime 898 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte