Magazine Humeur

Il paraîtrait....

Publié le 22 avril 2014 par Ericguillotte
mardi 22 avril 2014- qu’on pourrait jouer si on était joueur. On pourrait jouer à deviner des choses, et cela amuserait ceux qui trouveraient cela amusant. Qu’est-ce que les personnes utilisent plus souvent bleues que rouges ? Les brosses à dents. Oui, je sais, j’ai donné la réponse avant de vous donner le temps de réflexion. Je sais. Mais personne ne vous empêchait de faire une pause plus longue au point d’interrogation qui suivait la devinette. J’aurais pu donner trois propositions, les voitures, les pinces à linge ou les brosses à dents. J’eus pu. Mais on peut aussi se demander pourquoi la réponse est celle-là. J’affirme que les brosses à dents rouges leur rappellent le sang qui pourrait couler de leurs gencives s’ils frottaient trop fort, et que les bleues leur rappellent le ciel des Seychelles qu’ils n’ont vu qu’en carte postale. Si vous avez d’autres réponses, ou d’autres explications, postez-les-moi, je trouverai bien un pied de table à caler.

- qu’on peut continuer dans le ludique lorsqu'on est parti dans le joyeux. C’est un truc, un machin, un bidule, qui comporte trois notes. Qu’est-ce que c’est ? Un trio de dîners entre trois amis trois soirs de suite ? Non, mais bien essayé. La cinquième symphonie de Beethoven ? Pas loin, mais pas tout à fait. Un parfum. La réponse est : un parfum. La note de tête qui correspond à la première impression olfactive qui peut plaire, donner la migraine ou la nausée, la note de cœur, cette signature du parfum qui dure plusieurs heures et que les amoureux gardent au creux des narines quand leur belle ou leur beau s’en est allé(e), et la note de fond, qui peut rester des mois sur un vêtement, ce qui est ennuyeux pour les amoureux transis quand l’autre s’en est définitivement et irrémédiablement allé. Si vous avez d’autres réponses, ou d’autres explications, postez-les-moi, je trouverai bien un pied de table à caler.

- qu’on ne change pas une recette en cours de recette sauf si on a envie de changer de recette en cours de recette. Qu’est-ce, l’œil, qui pèse, l’œil, 7 grammes, dont le, l’œil, diamètre moyen, l’œil, est de 24 millimètres et, l’œil, qui comporte, l’œil, 130, l’œil, millions, l’œil, de photorécepteurs, l’œil ? Avez-vous trouvé ? Non. Alors, je vous donne la réponse, il s’agit de...l'œil humain. C'était pourtant facile, j'avais glissé un indice ou deux. Il paraîtrait aussi que les 130 millions de photorécepteurs convertissent la lumière en signaux nerveux interprétables par le cerveau, signaux qui peuvent, dans le même temps, faire siffler un homme regardant la face nord d’une passante dans la rue et faire devenir noir l’œil de sa partenaire à pareille réaction. Fabuleuse machine que cet organe-là. Si vous avez d’autres réponses, ou d’autres explications, postez-les-moi, je trouverai bien un pied de table à caler.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines