Magazine Cinéma

The Amazing Spider-Man – Le Destin d’un Héros

Par Wolvy128 @Wolvy128

3-étoiles

Affiche fr the amazing spider-man 2
Deux ans après The Amazing Spider-Man, The Amazing Spider-Man 2 (intitulé Le Destin d’un Héros chez nous) débarque ce mois-ci sur les écrans. Toujours signé Marc Webb, le film s’intéresse évidemment à Peter Parker (Andrew Garfield), alias Spider-Man, qui parvient à trouver son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côtés de Gwen (Emma Stone). Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville. Face à Electro (Jamie Foxx), Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui. Au retour de son vieil ami Harry Osborn (Dane DeHaan), il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : Oscorp.

Que dire sur ce second volet des aventures de l’homme araignée, version Marc Webb, si ce n’est qu’il s’inscrit sensiblement dans la même veine que le précédent. A savoir celle d’un divertissement honnête qui souffre néanmoins de trop de défauts que pour vraiment prétendre à plus. Le plus important de tous étant peut-être son scénario qui accumule pendant plus de 2 heures pas mal d’incohérences et de ficelles narratives. Rien qui empêche au final d’apprécier le film, fort heureusement, mais suffisamment tout de même que pour remarquer que l’ensemble ne tient pas forcément la route. En outre, si le réalisateur se montre une nouvelle fois très à l’aise pour développer la relation entre Peter et Gwen, ainsi que pour répondre à certaines questions liées au passé du jeune homme, la mise en scène qu’il propose est loin d’être flamboyante, en particulier durant les scènes d’action. Certes, le visuel du film est à nouveau très soigné, et offre bien sûr quelques magnifiques séquences (l’affrontement avec Electro entre autres), mais la réalisation en matière d’action ne laisse toutefois pas un souvenir exceptionnel. Ce n’est clairement pas l’aspect du long-métrage que Webb maîtrise le mieux et cela se ressent nettement. On regrettera par exemple l’utilisation abusive de ralentis qui ne se justifient pas toujours.

Photo the amazing spider-man 2
Cependant, de manière générale, ce deuxième opus reste malgré tout assez plaisant car il peut selon moi s’appuyer sur les mêmes qualités que pour le premier film. A savoir un développement intéressant autour de la mort des parents de Peter et un casting impeccable au niveau des premiers rôles. Ainsi, le duo formé par Andrew Garfield et Emma Stone fonctionne toujours aussi bien et les acteurs parviennent à nouveau à distiller une belle émotion. C’est pour moi l’une des grandes satisfactions de cette nouvelle trilogie tant ils réussissent à s’approprier les personnages tout en les rendant dans le même temps extrêmement modernes. Et je dis ça en ayant pourtant adorer le duo précédent composé de Tobey Maguire et Kirsten Dunst. Côté méchants, j’ai en revanche été un peu déçu par les prestations de Dane DeHaan et Jamie Foxx qui en font des tonnes. En particulier d’ailleurs le premier qui peine à s’imposer dans la peau de Harry Osborn alors qu’avant lui, James Franco était immédiatement crédible. Néanmoins, pour leur défense, il faut tout de même souligner que la construction scénaristique de leur personnage laisse tellement à désirer qu’il en devient du coup difficile de convaincre. Enfin, il est intéressant de noter que, comparé au film précédent, celui-ci jouit d’une BO carrément plus épique et mémorable qui doit beaucoup à l’arrivée dans l’équipe de Hans Zimmer, en lieu et place de James Horner.

En définitive, si The Amazing Spider-Man – Le Destin d’un Héros ne permet toujours pas à la trilogie de Marc Webb de véritablement décoller, il n’en demeure pas moins un divertissement efficace pouvant s’appuyer sur deux très bons acteurs. Dommage cependant que le scénario et la mise en scène ne soient pas du même niveau car on ne sort dès lors jamais du simple divertissement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines