Magazine Santé

PROTECTIONS: Quelles solutions pour une personne agitée? – Le Conseil de TENA

Publié le 22 avril 2014 par Santelog @santelog

L’incontinence urinaire touche 10% des personnes âgées de 70 à 75 ans, 25% après 85 ans et plus de 50% des patients vivant en institution. Sa fréquence est étroitement associée à la dépendance et aux lésions dégénératives du système nerveux. Ainsi les maladies d’Alzheimer et de Parkinson s’accompagnent presque toujours de troubles mictionnels divers. A l’incontinence, s’ajoute alors l’agitation, chez plus d’un patient sur 2. Quelle est la «  meilleure  » protection pour le patient agité, celle qui ne renforcera pas son agitation lors des soins et lui apportera toute sécurité ? Celle qui allégera le travail du soignant ou de l’aidant ? Plusieurs types de protections sont envisageables en fonction du niveau d’incontinence du patient, de sa mobilité et de son degré d’agitation.

L’agitation voire l’agressivité dans la démence de type Alzheimer peuvent survenir chez 40 à 60 % des patients et cette incidence progresse avec la maladie. Les symptômes d’agitation vont toucher non seulement le patient, mais également ses proches, son aidant ou les soignants. De plus, parmi les contextes de soins qui induisent l’agitation, les soins d’hygiène corporelle et particulièrement les soins d’incontinence sont particulièrement critiques. Il s’agit donc de choisir une protection qui soit adaptée au patient, qui puisse résister à son agitation mais reste aisée à retirer et à mettre en place.

Deux solutions s’offrent alors, les protections du type culotte absorbante (ou pants) ou le change complet avec ceinture.

 

PROTECTIONS: Quelles solutions pour une personne agitée?  – Le Conseil de TENA

Les pants: Sila personne est toujours lucide, autonome, bien qu’agitée par moments, les protections de type culotte absorbante seront préférées.

Assimilées à un sous-vêtement classique elles sont moins susceptibles d’être rejetées par le patient lucide ou déplacées durant les phases d’agitation.

Aujourd’hui, il existe des gammes de pants couvrant tous les niveaux d’incontinence, de l’incontinence légère à l’incontinence sévère et qui assurent une absorption optimale, même en situation allongée.

Ce type de protection assure un maintien à toute épreuve tout en restant facile d’utilisation par le patient comme par le soignant.

Enfin, la culotte absorbante s’enfile ou se baisse comme un sous-vêtement classique et il suffit de déchirer les coutures latérales pour le retirer.

Le conseil de TENA :Les pants ou sous-vêtements absorbants sont à préférer pour les patients encore mobiles.

 

PROTECTIONS: Quelles solutions pour une personne agitée?  – Le Conseil de TENA

Les changes complets seront plus adaptés aux personnes non autonomes, atteintes de démence sévère, incapables de se rendre seules aux toilettes.

Chez ces patients, l’agitation peut d’ailleurs être motivée par un besoin imminent d’uriner.

Les changes sont plus adaptés aux formes d’incontinence modérées à lourdes, même si leurs équivalents «  pants  » existent aujourd’hui avec forte capacité d’absorption.

Plus économiques que les pants, ces protections restent néanmoins relativement proches des sous-vêtements et apportent également un excellent niveau de sécurité au patient comme au soignant.

Elles offrent l’avantage d’être moins couvrantes tout en étant suffisamment absorbantes et, avec ceinture, elles assurent un excellent niveau de maintien.

Le conseil de TENA :Les changes complets sont à préférer pour les patients agités, moins mobiles, avec incontinence sévère.

Des dispositifs complémentaires, pour les patients très agités, peuvent venir renforcer le maintien des protections. Il s’agit de,

·   sous-vêtements de maintien, utilisés avec des protections anatomiques, qui permettent aux protections de rester bien en place même chez des patients très agités, alités ou pas.

·   la grenouillère ou combinaison de gériatrie, qui apporte une sécurité supplémentaire pour les patients les plus agités, qui durant la nuit, peuvent avoir tendance à ôter leur protection. Elles peuvent également être portées de jour et disposent d’une ouverture au niveau des jambes.

Ces dispositifs complémentaires sont adaptés en cas de démence sévère, avec grande agitation, une situation clinique où 90% des patients sont incontinents de façon permanente.

 

Auteur: Equipe Santé log

PROTECTIONS: Quelles solutions pour une personne agitée?  – Le Conseil de TENA

Pour en savoir plusavec TENA Types, causes et traitement de l’incontinence

PROTECTIONS: Quelles solutions pour une personne agitée?  – Le Conseil de TENA

Recevoir un échantillon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine