Magazine Autres sports

Triste resurreccion en espagne

Publié le 22 avril 2014 par Jeanmi64

Ce dimanche de Pâques, 3 corridas attiraient l'attention en Espagne : Les 2 premiers concernaient la guerre que se livraient Malaga et Séville : Malaga dans le sillage d'El Juli et Morante qui voulaient attirer le public qui n'aurait pas la chance (sic!) de les voir à la Maestranza, Séville qui programmait une corrida de Pâques à l'inverse de la tradition pascale ce son arène avec un mano a mano Escribano -Luque devant les Miuras.

A Malaga, les toros n' ont pas permis de répondre aux espoirs......sauf qu' il ne faut pas oublier que ces toros, annoncés bien après l'annonce du mano a mano, avaient été soigneusement choisis par les 2 protagonistes......Aie Aie dommage pour eux ! Morante : Salut, silence et salut. El Juli : Salut, silence et salut. No hay billetes.

A Séville, les Miuras n' ont pas non plus montré de race et n' ont pas permis aux 2 protagonistes, pourtant particulièrement motivés (Escribano 3 fois a puerta gayola !) de relever le défi lancer par les figuras secessionistes.  Escribano : Salut, silence et salut. Luque : silence, silence et applaudissements. Mais le défi avait été relevé à la taquilla avec une arène quasi pleine.

Les images de ces 2 corridas :


Málaga_Resurrección par burladero_es

Resumen 1ª de Abono 2014. Manuel Escribano y Daniel Luque from Maestranza Pagés on Vimeo.

Pendant ce temps à Madrid, devant des toros de Gavira, Nazaré offrait le meilleur du week-end : Silence et vuelta avec pétition (Curro Diaz : Silence et silence, Morenito de Aranda : silence et silence

Vuelta al ruedo para Antonio Nazaré from Plaza de Toros de Las Ventas on Vimeo.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines