Magazine Jeux vidéo

La recommandation sur les sites féminins

Publié le 22 avril 2014 par Antvoice @antvoice

AntVoice vous propose un tour d’horizon des sites utilisant une solution de recommandation personnalisée. Chaque mois, découvrez une mécanique passée au crible. Aujourd’hui, intéressons-nous aux sites féminins.

Jusqu’à la fin des années 90, « le féminin » était un compagnon, chacun dans son créneau, dont on attendait la sortie avec impatience. Chaque titre avait son lectorat qui lui restait globalement fidèle.

Aujourd’hui, les lectrices passent d’un format à l’autre. On prétend qu’internet et Facebook ont changé les comportements mais d’après Isabelle Chazot (rédactrice en chef historique de « 20 ans », 1990-2003), « les féminins grand public se sont mis à tous se ressembler ». Mise en page, codes couleurs, sujets, difficile de faire la différence mais si facile de passer de l’un à l’autre, en un clic …

Personnaliser le contenu et garder sa lectrice en ligne en lui proposant des ponts entre les sujets devient un avantage concurrentiel. De nombreux titres ont fait le pari de la recommandation mais sans en exploiter le véritable potentiel. Pour comparer les systèmes de recommandations, utilisons un exemple commun à l’ensemble des sites étudiés : la consultation d’un article sur les coiffures tendances pour nos vacances d’été.

La recommandation sur les sites féminins

Cosmopolitan, ELLE

On distingue dans les pages articles de Cosmopolitan.fr, des bribes de recommandations. Prenons l’exemple d’un article intitulé « Les tendances coiffures printemps-été 2014″. Au-dessus du titre, le site vous propose un accès rapide à d’autres sujets qui font partie du dossier spécial « les tendances coiffures ». En dessous du contenu de l’article, une leçon vidéo pour réaliser une coiffure de plage avec un headband se lance automatiquement (avec 4 aperçus de vidéos si on souhaite continuer dans les tutoriels, par exemple quelle coiffure avec un foulard ?).

Il faut passer le bandeau de publicité, l’encart E-shop, les commentaires et quelques fois l’encart « plus de diapos ou plus de vidéos / Les plus lus / Toutes » pour découvrir un bloc de recommandation : « Découvrez aussi » … une flopé d’articles sur les tendances coiffures à venir.

La recommandation sur les sites féminins

Sur Elle, on applique le minimum syndical. Vous vous intéressez aux ondulations froissées d’une star, on vous propose de « lire également » la méthode pour se faire un carré, de la psycho autour du changement de coupe pour une nouvelle vie et les 20 stars qui nous inspirent (capillairement). Et tout à coupun toaster  »Pour vous » apparaît : la nouvelle mousse ondulations l’Oréal et les 10 chignons coiffés-décoiffés?  Non. Pharell Williams en larmes et les Tatto de star…  Dommage !

La recommandation sur les sites féminins

Plurielles, TerraFémina, MarieFrance

Sur les pages articles de Plurielles, nous nous intéressons aux 30 coupes courtes à tenter cet été. On me recommande 2 fois le même article (ouf, au moins la photo est différente !), complété par du people (« Vanessa Paradis, Si tout était à refaire… »). Du jamais vu !

La recommandation sur les sites féminins

Sur Marie France et TerraFemina, les articles suggérés en fin de lecture font partie de la même catégorie mais peu de réflexion autour de ces propositions. Pour TerraFemina, un article sur les tendances coiffures printemps-été 2014 repérées à la Fashion Week suggère un article sur la Fashion Week 2011 et la visite de Versailles par Kim Kardashian et Kanye WestSans commentaire!

Autre sujet et autre exemple chez MarieFrance : « comment choisir son maillot de bain ? » nous suggère « Comment choisir la bonne entreprise pour son stage ? ».  Maintenant que nous savons choisir un maillot de bain en fonction de notre morphologie, pourquoi ne pas nous proposer plutôt de découvrir les nouvelles collections de maillots ?

Le wording des catégories chez Marie France nous interpelle : Mon fil d’actu, mon look favori, mes blogs fétiches, repéré pour vous, mon inspiration. Autant d’adjectifs possessifs et aucune personnalisation. On aurait aimé pouvoir se connecter et voir son contenu s’adapter, à l’image de Trace.tv (une homepage qui change en fonction de vos centres d’intérêts). Exit les articles sur les crèmes anti-rides et les tutos de nail art, bonjour les astuces coiffures et tests de soins capillaires.

Madmoizelle, Confidentielles

Viennent ensuite les sites qui recommandent des articles sans aucun lien avec le sujet ni même de notion d’obsolescence. La palme revient au site Madmoizelle : pour une tendance maquillage printemps, on pense que nous sommes susceptibles de lire un papier sur SongPop, appli populaire il y a un  an, date de la rédaction de l’article. Pourtant, le titre « tendance » aurait suffi à éliminer cette suggestion du moteur de recommandation. Sur Confidentielles, toujours suite à la lecture d’un sujet coiffure, on nous propose de sortir du site pour découvrir les sujets suivants (dont on cherche encore le rapport) :

La recommandation sur les sites féminins

La recommandation sur les sites féminins reste pour l’instant à ses prémices. Les solutions en place n’enrichissent pas l’expérience des lectrices. Laisser un bandeau de recommandation sans contenu sur Grazia.fr démontre bien le peu ou le manque de réflexion sur l’exploitation du potentiel d’une solution de recommandation personnalisée. 

La recommandation sur les sites féminins

Ce que nous aurions aimé voir …

A l’image des suggestions d’articles sur Cosmopolitan, nous aurions aimé avoir sur l’ensemble des sites, des ponts vers d’autres coiffures estivales, des articles sur l’entretien des cheveux à la plage ou les tendances mode de l’été pour suivre avec la coiffure branché que nous aurons !

Lors d’une prochaine visite sur Glamour par exemple, on pourra nous faire découvrir en priorité, les coiffures des stars lors du festival de Coachella aux Etat Unis ou les derniers tutoriels en vidéo. Les différents encarts ou pages e-shop pourraient mettre en avant les produits de soin capillaires, des bijoux pour accessoiriser ses cheveux ou du maquillage.

Qui sera le premier à appeler Antvoice ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antvoice 248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte