Magazine Cinéma

Une semaine avec lui Tome 1 de Monica Murphy

Par Evenusia @Evenusia

une semaine avec lui

 Sortie le 18 avril 2014

Résumé de l'éditeur : chez Milady 

Fable travaille d'arrache-pied pour gagner son indépendance, tout en élevant son petit frère. Sa réputation de fille facile lui vaut d'enchaîner les aventures sans lendemain, ce qui arrange bien les affaires de Drew, le meilleur joueur de l'équipe de football de la fac. Alors qu'il s'apprête à passer une semaine dans sa famille au passé tourmenté, il lui propose, moyennant finance, d'incarner sa petite amie. Fable ne demande pas mieux que d'entrer dans la peau du personnage. Si seulement cette parenthèse pouvait s'éterniser…

Mon avis

Voilà un roman New Adult qui diffère quelque peu du genre puisqu'il se focalise complètement sur les problèmes du personnage masculin. Drew est un héros au prises avec une famille compliquée et des évènements du passé très difficiles à gérer et qui refont surface tous les ans pendant la période de Thanksgiving. Afin d'échapper à une situation qui lui est désagréable, Drew propose à Fable qu'il connait à peine, de jouer le rôle de sa petite amie. Complètement à l'opposé de Drew qui est issu d'une famille fortunée, Fable travaille pour subvenir aux besoins de sa famille composée d'une mère quasi absente et alcoolique et d'un petit frère qu'elle s'efforce d'élever correctement malgré ses difficultés financières. Elle accepte donc d'accompagner Drew chez ses parents et d'incarner le rôle de la petite amie pendant une semaine. 

Evidemment Fable va se révéler bien plus maligne que Drew ne le pensait et comprendre qu'elle n'est présente que pour éviter les affrontements dans la famille. Loin d'être insensible, Drew va faire son possible pour essayer de le protéger et lui éviter les situations désagréables. On va rapidement deviner la cause du malaise de Drew même si l'auteure ne le révèle pas tout de suite. Le raprochement de nos deux héros est bien sûr inévitable puisqu'ils vont être obligés d'apprendre à se connaître et leurs points communs seront plus nombreux que prévus. La narration est d'autant plus agréable à suivre qu'elle alterne les points de vue de Drew et de Fable nous donnant ainsi chacun leur tour accès à leurs pensées. 

Si j'ai compris certaines réactions de Drew, il m'a pourtant agacée par moments. L'image forte et le côté sûr de lui qu'il dégage est en complète contradiction avec ce que Fable découvre pendant cette semaine avec lui. Fable est une héroïne courageuse et responsable: elle accepte Drew tel qu'il est avec tous ses problèmes et sa difficulté à les gérer. Elle va l'aider à s'accepter et à aller au-delà du dégout qu'il ressent de lui-même. Elle est consciente qu'ils appartiennent à deux mondes différents mais espère que leur attirance ira au-delà du rôle de la petite amie fictive qu'elle est censée jouer pendant une semaine. 

Le roman aborde avec délicatesse un sujet difficile. C'est une lecture rapide, très plaisante et la fin du roman, loin d'être classique, laisse ouverte toute une série de possibilités pour le tome 2. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines