Magazine Conso

[Entreprendre] A la recherche d’une idée sympa

Publié le 22 avril 2014 par Accrodushopping @lacrodushopping

trouver une idee d'entreprise sympa

Quand on est engagé dans un processus de vente de son entreprise, on est « en stand by » comme je dis souvent. Comme si notre vie professionnelle, et même notre vie tout court était à l’arrêt. Parfois on imagine la liberté qu’on retrouvera lorsqu’on aura signé, ce moment où on se dira que c’est fini, et qu’on peut enfin passer à autre chose.

Quelque chose de différent, qui nous fait vraiment vibrer, qui nous passionne et pour laquelle chaque journée sera une fête.

C’est la période où tout est permis, tout est possible, où nos rêves les plus fous ressurgissent et où on se dit « et si je le faisais ? ».

Sauf que nos rêves les plus fous sont parfois très beaux, mais ne nous ramèneront jamais de quoi gagner notre vie ^^

C’est le moment aussi où on fait le bilan de ce qu’on veut, ce qu’on ne veut plus, ce qu’on aime et ce qu’on n’aime plus. Comme a fait Patrice Cassard aujourd’hui sur son blog. A lire car c’est très intéressant et je m’y retrouve pas mal.

Dans ce que je ne veux plus, sans entrer dans les détails, c’est de la vente, sous quelque forme que ce soit. Plus de ecommerce, pas de pharmacie non plus (pour ceux qui vont une nouvelle fois me poser la question au bout de 6 ans et demi d’arrêt…), pas de boutique, aucune entreprise qui ne nécessite de gérer des dizaines de clients chaque jour.

Dans ce que je veux, cela reste vague pour le moment : ne plus travailler seule, bouger sur la France et dans le monde, aller à la rencontre des gens, avoir une vraie marque ou un vrai concept, écrire, rassembler les gens, trouver du sens à ce que je fais, m’y tenir plusieurs années, apprendre des choses chaque jour, partager, etc…

Pendant cette période de recherche, on a une liberté énorme : plus de mails en attente, pas de clients mécontents, plus de téléphone qui sonne, pas d’horaires, etc… C’est amusant mais il y a aussi les moments d’angoisse « et si je trouvais jamais ce que je veux faire ? » « si je perdais toutes mes économies ? » « si je me lance dans un projet et que ça marche pas ? ».

Et puis au delà de ça il y a les questions de notre entourage « mais qu’est ce que tu vas faire ? » « tu vas pas rester sans travailler ? » « tu vas t »ennuyer ? » « tu vas vivre de quoi ? » « tu vas peut-être prendre un vrai travail maintenant ? »

L’entourage c’est toujours sympa… Ils reportent leurs propres peurs sur nous, mais en même temps ils envient notre liberté. Donc si on pouvait rentrer dans les cases, ça les arrangerait, on serait comme eux

:)

C’est sous cette pression qu’on peut parfois faire les mauvais choix et se précipiter pour reprendre un job ou une entreprise et enfin avoir un statut social.

Cette fois-ci je vais prendre plusieurs mois de réflexion pour savoir ce que je veux faire vraiment sans me précipiter ni écouter les autres qui « savent mieux que moi ce que je devrais faire »…

Et puis ce n’est pas comme si je n’avais rien à faire : je propose du consulting marketing et ecommerce inspirationnel pour ecommerçants disruptifs (Plus de news sur Réinventons le ecommerce). J’organise la soirée ecommerce du salon en septembre, je suis en train de créer le syndicat du ecommerce avec d’autres ecommerçants (prévu en septembre), j’anime les groupes de cyberentrepreneurs et ecommerçants sur Facebook et j’ai aussi ce blog.

Et puis je vais me faire quelques voyages ^^


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Accrodushopping 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte