Magazine Voyages

Mon top 10 Majorque: N°1: Torrent de Pareis

Publié le 21 avril 2014 par Romain Delannoy

Quand on regarde certains endroits en photo, on pense qu'ils nous sont inaccessibles voir irréels tellement ils sont à des années lumière de notre quotidien. J'ai vu de très belles choses dans ma courte vie mais jamais aucune ne m'avait donné une telle sensation de me retrouver au paradis. A la fin de la route de Sa Calobra (n°4 de ce top 10), le Torrent de Pareis est à ne pas manquer.

SAM_9849

La mer dans son plus bel apparat

Pourtant, si vous regardez les cartes postales, il est bondé de touristes et non loin de là, des restaurants tout moches s'y sont implantés. Mais par chance, j'y suis allé l'hiver où nous étions presque seuls dans un paysage à la fois de sable et lunaire. On atteint le Torrent de Pareis par un petit chemin creusé dans la roche. Passez votre tête par les minuscules lucarnes et vous serez émerveillés par les différentes palettes de bleu qui se sont posées sur cette toile marine. En sortant, on remarque que le tableau n'était pas complet. La Méditerranée est en arrière plan alors que les roches surmontées comme deux grosses colonnes de pierre semblent l'emmurer et forment un cadre théâtral naturel. L'hiver, il n'y a personne. Surement que le charme est rompu en été mais à votre place, je n'hésiterai pas à m'y baigner.

SAM_9860

Un décor de paradis

Toutefois, il serait dommage de s'arrêter à la mer alors qu'un paysage lunaire, comme désertique, rappelant même le Grand Canyon peut être foulé pendant un petit moment avant que la nature ne vous arrête. Le sol est pauvre de quelques galets bien poussiéreux et les végétaux semblent dépérir et être malades mais c'est justement ce qui donne du charme au lieu. Le Torrent de Parreis est la preuve que Majorque combine la mer et la montagne. Aucun choix n'est possible ici. J'espère vous avoir montré que Majorque est la fusion de tous les tourismes.

SAM_9859

Un mini canyon au Torrent de Pareis

Quelques remarques:

- On atteint le Torrent de Pareis à la fin de la route de Sa Calobra. De là, il y a un parking payant (sauf en basse saison). Des bus prennent aussi avec eux des cargaisons de touristes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Romain Delannoy 358 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine