Magazine Santé

3 tasses de café par jour réduisent de 37% le risque de diabète

Publié le 25 avril 2014 par Santelog @santelog

CAFÉ: 3 tasses par jour réduisent de 37% le risque de diabète – DiabetologiaUne consommation de café régulière, à raison de 3 tasses par jour –ici sur une période de 4 ans- associée à un risque réduit de 37% de diabète de type 2, c’est, à nouveau la conclusion de cette étude de Harvard, menée sur pas moins de 90.000 femmes et 27.000 hommes. Des résultats présentés dans la revue Diabetologia qui viennent préciser, en pratique, quel niveau et quelle augmentation de la consommation pour quels effets.

Le café est l’objet, comme de nombreuses substances naturelles largement consommées d’une multitude d’études examinant ses effets sur la santé. Ainsi, de nombreuses études épidémiologiques ont déjà montré que la consommation de café, ou décaféiné en particulier, permet de réduire le risque de diabète de type 2. La plus récente, présentée à la dernière Réunion nationale de l’American Chemical Society (ACS)qui a porté sur les acides chlorogéniques et l’extrait de café vert montrait que ces acides naturellement présents dans les grains de café peuvent contribuer à contrôler la glycémie et à la réduire en cas de surpoids, de pré-diabète ou de diabète de type 2. Les études indiquent généralement une consommation optimale de 2-4 tasses / jour, avaient alors précisé les auteurs. Une autre étude, présentée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, imite même à 5 tasses par jour sa consommation, sous peine de voir ces bénéfices se transformer en risque de prise de poids. Tout est donc question de dose, si l’on en croit ces résultats.

Les Drs Frank Hu et Shilpa Bhupathiraju du Département de nutrition de la Harvard School of Public Health ont utilisé ici les données d’observation de 3 grandes études prospectives, la Nurses’ Health Study I et II et la Health Professionals Follow-up Study (HPFS) soit, au final, les données portant sur 95.974 femmes et 27.759 hommes. Ces données portant sur l’alimentation, le mode de vie et l’histoire médicale médicales des participants ont été recueillies tous les 2 à 4 ans sur une durée de plus de 20 ans. Les auteurs ont pu ainsi évaluer l’impact des changements de consommation de café et de thé sur 4 ans, portant sur le risque de diabète de type 2 durant les 4 années suivantes. 7.269 cas de diabète ont été recensés durant l’étude.

L’analyse constate que,

·   les participants qui ont augmenté leur consommation de café de plus d’1 tasse / jour (variation médiane : 1,69 tasses / jour) sur une période de 4 ans voient leur risque diminuer de 11 % sur les 4 années qui suivent.

·   Les participants qui ont diminué leur consommation de café d’1 tasse par jour ou plus (variation médiane : -2 tasses / jour) voient leur risque de diabète augmenter de 17%.

·   Les modifications de consommation de thé n’apparaissent pas associées avec le risque de diabète de type 2.

·   Les participants consommateurs réguliers de 3 tasses de café par jour présentent un risque réduit de 37% de diabète de type 2 par rapport aux consommateurs d’1 tasse ou moins/jour.

Une conclusion importante : La baisse de la consommation de café peut représenter un véritable changement dans le risque, entraînant un risque plus élevé de diabète de type 2. Un point important alors que de nombreuses personnes peuvent décider de réduire leur consommation après diagnostic de certaines maladies (HTA par exemple) ou simplement pour améliorer la qualité du sommeil.

Source: DiabetologiaApril 24, 2014 DOI: 10.1007/s00125-014-3235-7Changes in coffee intake and subsequent risk of type 2 diabetes: three large cohorts of US men and women (Visuel Fotolia) 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine