Magazine Autres sports

St MARTIN DE CRAU DIMANCHE, PAR PAUL HERMÉ

Publié le 28 avril 2014 par Jeanmi64

Sur http://www.torofiesta.com, la reseña de Paul Hermé :

L'unique oreille pour Sánchez Vara...

 En entrant aux arènes Louis Thiers pour la deuxième corrida de cette Feria de la Crau, beaucoup d’aficionados caressaient l’espoir de vivre une course aussi intense que celle de l’année dernière, qui avait valu à cet élevage de rafler de nombreux trophées, dont certains ont d’ailleurs été remis en piste avant le paseo (critiques taurins du Sud-Est, Muleta, Palmas y Pitos). Las, les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément… Car si la course a été sérieuse, aucun toro n’a vraiment mérité la mention.

Avec du soleil, mais un vent frisquet, devant environ trois quarts d’arène, cette corrida a débuté avec un superbe exemplaire qui prit trois piques sans style avant que Sánchez Vara (vuelta et oreille) ne partage les banderilles avec Marco Leal, les deux étant applaudis. Brindis à l’assistance alors que son adversaire tentait vainement de passer par le burladero puis bonne manifestation d’aguante et de volonté du Madrilène qui dut esquiver les attaques violentes et ciblées de l’Aguirre. Quelques muletazos valeureux arrachés aux forceps rematés par entière tombée. Avec le quatrième, reçu a portagayola avant bon capoteo, puis auteur d’un batacazo sur le premier assaut suivi de deux autres rencontres avant un bon second tercio, Sánchez Vara brinda aux frères Gallon un trasteo  entretenu, fait de séquences ajustées en donnant la distance. Un travail propre, sérieux, qui valut à Sánchez Vara le seul trophée de la tarde après entière et deux descabellos.

Joselillo (saluts et silence) tomba d’abord sur un adversaire qui invita le piquero à une spectaculaire séance de montagnes russes, parvenant à rester en équilibre grâce à sa maestría et à la souplesse et l’à propos de sa monture, Lancelot. Brindis au public puis faena comprenant de bons mouvements, surtout droitiers, sans grand impact sur les gradins. Entière et deux coups de verdugo. Avec le quinto, le petit José exécuta quelques bons capotazos et après un bon tercio de piques en trois assauts, bis repetita avec la flanelle, Joselillo exécutant quelques derechazos méritoires face à un client court de charge, sans transcender les étagères. Metisaca, pinchazo puis entière.

Marco Leal (silence aux deux) prit un premier adversaire qui poussa sur le premier assaut, mais qui sortit seul des autres rencontres. Bon second tercio avec Sánchez Vara puis faena vaillante et volontaire, en aguantant quelques charges meurtrières avant de sécher avec les aciers.  Avec l’ultime, bon capoteo puis second tercio enlevé qui vaudra une ovation à l’Arlésien. Suite plus délicate, compte tenu des piètres dispositions de son opposant, Marco se montrant volontaire, mais séchant une nouvelle fois avec la ferraille.

sv27xy

La photo est aussi de Paul Hermé.

0


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines