Magazine Santé

DOULEUR POST-OP: Des patients mieux informés font des patients qui souffrent moins – Pain

Publié le 28 avril 2014 par Santelog @santelog

DOULEUR POST-OP: Des patients mieux informés font des patients qui souffrent moins  – PainLes patients qui participent activement au traitement de leur douleur, après une intervention chirurgicale, signalent des niveaux plus élevés de satisfaction, selon cette large étude internationale menée par l’Université de Bâle, dans plusieurs pays européens, en Israël et aux Etats-Unis. Ces conclusions, publiées dans la revue Pain, plaident en faveur d’un patient impliqué au maximum et acteur de ses soins.

L’étude basée sur un ensemble de données internationales a analysé la satisfaction des patients sur la prise en charge de la douleur après chirurgie. Un bilan précieux alors que chaque année, des millions d’interventions sont effectuées : Les auteurs estiment ici qu’au moins la moitié des patients vont éprouver des douleurs modérées à sévères après la chirurgie. La gestion de la douleur post-opératoire est un critère de qualité des soins qui va de soi, tout autant pour le patient, que pour l’établissement car elle conditionne les interventions des personnels et la durée d’hospitalisation. Même si de précédentes études montrent que l’appréciation des patients progresse sur ce critère, les déterminants de cet effet restent mal compris et mal cernés à l’échelle internationale.

3 aspects majeurs dans l’appréciation de la douleur: Ici, l’équipe de recherche a travaillé sur la base d’un registre de la douleur aiguë, tenu par l’UE qui recueille par questionnaire, des données des patients, un jour après la chirurgie. Cette base doit permettre à terme d’optimiser le traitement des patients. Au total, les chercheurs ont analysé les données portant sur 16.900 patients de 40 établissements de santé dans 15 pays.

Leur analyse identifie 3 aspects majeurs pour la satisfaction des patients:

·   l’expérience personnelle de la douleur,

·   la participation du patient,

·   et les caractéristiques de la relation patient-soignant dont une bonne information du patient sur les options possibles de prise en charge.

La participation du patient au processus de prise de décision : La satisfaction du patient passe donc par son expérience de la douleur réelle bien sûr, mais aussi par la pertinence des soins dont, plus précisément, son implication dans le processus de prise de décision. Gérer efficacement la douleur ne se limite donc pas à se concentrer sur l’intensité de la douleur mais à expliquer aux patients, dans la mesure où ils le souhaitent, les options et les décisions de traitement.

Source: Pain 2014 DOI: 10.1016/j.pain.2014.04.021 Correlates of satisfaction with pain treatment in the acute postoperative period: results from the international PAIN OUT registry. (In Press)

DOULEUR POST-OP: Des patients mieux informés font des patients qui souffrent moins  – Pain
Pour en savoir plussur la Douleur


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine