Magazine Politique

Europe : "le véritable enjeu" par Christophe Rouillon

Publié le 28 avril 2014 par Letombe
Europe :

C'est dans un contexte difficile que se déroule la campagne des élections européennes 2014, avec une crise économique et sociale, le doute voire le rejet des citoyens envers l'Union européenne et une montée des extrêmes nationalistes et des conservateurs.

Pour autant, depuis le Traité de Lisbonne adopté en 2007, l'enjeu du choix des députés européens est fondamental.

Aujourd'hui, les députés européens décident en co-décision, à égalité avec le conseil des ministres, de 80% des lois européennes et la nouvelle majorité du

Parlement de Strasbourg choisira le futur président de la Commission européenne.

Notre objectif est de centrer notre campagne sur un seul sujet : l'Europe.

Nous rappelons que l'Union protège depuis 70 ans notre continent de la guerre.

Nous portons un projet européen qui parle à notre électorat : dumping social, Smic européen, emploi, taxe sur les transactions financières, paradis fiscaux, politique industrielle, relance de l'investissement, lutte contre les dérèglements climatiques, lutte contre la corruption et le crime organisé, égalité homme/femme...

Nous faisons la promotion de l'Europe concrète qui aide les communes et les régions à investir dans les infrastructures publiques et qui subventionne la

recherche et l'innovation des entreprises.

Nous valorisons l'Europe qui protège face à la menace d'une mondialisation

incontrôlée et face à la concurrence d'Etats continents.

Nous combattons avec vigueur le risque que le Front national devienne le premier

parti de France. Le scrutin du 25 mai ne doit pas être l'occasion pour les forces

néo-fascistes, les racistes et les antisémites de prendre leur revanche et de nous imposer leur loi en Europe.

Nous devons recentrer le débat sur le véritable enjeu de ce scrutin, à savoir l'alternance en Europe. De ce point de vue, seul notre candidat Martin Schulz sera

capable au niveau européen de battre les candidats du Parti populaire européen (UMP) partisans de l'Europe libérale et conservatrice.

Pour changer l'Europe, il n'existera qu'un seul choix utile et efficace le 25 mai prochain : voter pour les candidats socialistes qui siègeront au groupe PSE du

Parlement européen. Ainsi, nous pourrons réorienter la politique néo-libérale qui aboutit à affaiblir le rêve européen et à mettre les peuples en concurrence les uns avec les autres.

Christophe Rouillon

maire de Coulaines (Sarthe),

délégué national Europe de la FNESR,

candidat sur la liste du Grand Ouest

http://www.maisondeselus.fr/

Le Pen a eu la trouille d'un débat avec Martin Schulz - La Lettre de Jaurès

Avant même son passage dans l'émission "Des paroles et des actes", Marine Le Pen annonçait sa volonté de ne pas débattre avec Martin Schulz, sous prétexte , comme le raconte un membre de l'en...

http://lalettredejaures.over-blog.com/2014/04/le-pen-a-eu-la-trouille-d-un-debat-avec-martin-schulz.html

Européennes : ne nous trompons pas d'élections - La Lettre de Jaurès

" Pour la première fois, le prochain président de la Commission européenne sera l'émanation directe de la majorité au Parlement européen issue du scrutin du 25 mai. Ce changement est une occa...

http://lalettredejaures.over-blog.com/2014/04/europeennes-ne-nous-trompons-pas-d-elections.html

Martin Schulz : " Bruxelles ne doit pas décider seule " - La Lettre de Jaurès

Martin Schulz, le candidat du PSE à la présidence de la commission européenne, était l'invité de BFMTV le vendredi 4 avril. Bourdin Direct: Martin Schulz - 04/04 par BFMTV Martin Schulz prône...

http://lalettredejaures.over-blog.com/2014/04/martin-schulz-bruxelles-ne-doit-pas-decider-seule.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines