Magazine Culture

Réponse à la chronique de monsieur J.C Julès sur la " territorialité politicienne "...

Publié le 28 avril 2014 par Michelsanto
Réponse à la chronique de monsieur J.C Julès sur la

Je viens d'écouter la chronique de Jean Claude Julès du 22 avril dernier . Son titre : " Territorialité politicienne "  ! Son argument ? L'élection de Jacques Bascou et de ses vices-présidents à la tête du Grand Narbonne seraient le résultat de manoeuvres politiciennes au seul profit du parti socialiste. Sans contester - on ne voit pas comment ! - la  légalité de cette élection d'un conseiller communautaire pourtant battu en tant que maire sortant de la ville " centre ", il la présente néanmoins  , " du point de la territorialité " , comme " illégitime ". Comme il s'étonne qu'un certain " blogueur ", il n'y en a pas trente six sur la place qui soient lus par la " petite classe politique locale " , ne s'étonne pas d'une telle situation " atypique, je lui réponds donc volontiers, avec un peu de retard , certes, mais sans autres intentions que de discuter ses arguments ...

Reconnaissons tout d'abord que ce système électoral produit des effets pervers  qui rendent incompréhensibles les élections des conseillers communautaires du Grand Narbonne et celles de son Président et de ses Vices Présidents . Mais reconnaissons aussi qu'on ne peut sérieusement reprocher à des conseillers élus de faire avec ; et ce dans un cadre démocratique où les partis politiques non seulement participent à l'animation de la vie politique, mais aussi et surtout, comme le précise l’article 4 de la Constitution " concourent à l’expression du suffrage " .  Que des maires et des élus communautaires , membres ou proches de partis politiques, aient ainsi, au Grand Narbonne, établi des alliances au profit d'un éxécutif et de son président, je n'y vois , pour ma part, que l'expression d'un " jeu " démocratique parfaitement classique . Je note au passage, que cet exécutif, qui , à l'évidence n'est pas celui qu'aurait souhaité monsieur Julès , par ailleurs conseiller municipal Nouveau Narbonne, est composé de maires et de conseillers de droite, et non des moindres : monsieur Martin de Port la Nouvelle et monsieur Kerfiser d'Armissan, et de maires et de conseillers représentant la diversité territoriale de cette intercommunalité : littoral,rural,urbain et péri-urbain . Ce qui limite sérieusement son constat d'une " prise politicienne " de ce territoire au seul profit du PS . En réalité, J.Bascou et sa majorité ne tiennent que par la volonté de ces deux élus ... Je constate aussi, sans en critiquer la logique, que le maire de Narbonne et ses alliés membres de l'UMP ( Leucate , notamment ) ont manoeuvré politiciennement pour asseoir leur pouvoir au Grand Narbonne - leur échec ne pouvant justifier  la contestation  des mêmes méthodes utilisées par leurs adversaires ... 

Je me permets  d'observer , enfin, que rien, à ma connaissance en tout cas, n'a été fait par les représentants de la ville centre pour tenter de négocier une grande majorité communautaire . Il est vrai que le rapports des forces politiques obligeait le maire de Narbonne a accepter la présidence de J.Bascou, par ailleurs président sortant du Grand Narbonne . Ce qui, pour lui, politiquement était inenvisageable. On peut le comprendre !  Mais , pour reprendre l'expression de monsieur Julès, " du point de vue de la territorialité " , , ce sacrifice politique aurait eu, ce me semble, un sens transpartisan et apolitique parfaitement conforme à ses propres convictions ... 

Pour en venir, à présent, au fond des problèmes soulevés un peu partout en France par cette articulation entre communes et intercommunalités, relevons que la seule manière de sortir de ce qui peut paraître aux yeux du plus grand nombre absurde ou anti démocratique, serait que les conseillers communautaires soient élus au suffrage universel direct sur des listes intercommunales . Mais les maires, le Sénat et nombre de députés n’en veulent pas, accrochés qu’ils sont à des communes ne correspondant plus aux nécessités d’une gestion rationnelle de nos territoires. Et les mêmes qui , hypocritement , critiquent aujourd'hui ces pratiques, ne font et ne feront rien pour en changer les règles qui les favorisent, demain ... 

PS : Je voudrais dire aussi à monsieur Julès que je me tiens à sa disposition pour débattre de ces questions sur son antenne avec l'interlocuteur de son choix .

http://www.grandsudfm.com/sites/grandsudfm/fichiers/podcast/20140421123911_730_.mp3

Grand Sud FM . Les chroniques de Jean Claude Julès ...

Contre-Regards : le blog de Michel Santo

Contre-Regards : le blog de Michel Santo

J'ai lu tant de bêtises sur les réseaux sociaux et dans les commentaires d'articles de la presse locale au sujet des élections à la présidence de la communauté d'agglomération du Grand Narbo...

http://www.contre-regards.com/2014/04/quelques-remarques-de-fond-sur-l-election-a-la-presidence-du-grand-narbonne-et-ailleurs.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Michelsanto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte