Magazine Environnement

Ecologie : Ségolène Royal va- t-elle réussir son pari écologique ?

Publié le 29 avril 2014 par Bioaddict @bioaddict

Pour sortir la France de la crise, relancer l'activité économique et créer des emplois Ségolène Royal est convaincue que le bon levier c'est la croissance verte. Elle vient ainsi de présenter son plan d'action qui porte sur 5 chantiers prioritaires et qui vont dans le sens d'une conciliation entre écologie et économie. Ecologie : Ségolène Royal va- t-elle réussir son pari écologique ? ¤¤ Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie 

C'est le plus souvent dans les périodes difficiles que les innovations sont les plus importantes. Ségolène Royal le sait et elle estime que les défis actuels, économiques, mais aussi environnementaux, constituent une " chance exceptionnelle pour la France et des leviers essentiels de sortie de crise ". Et pour faciliter cette " chance " elle vient de présenter les thèmes sur lesquels elle va s'engager prioritairement. Même si ce plan n'est qu'un " catalogue " sans précision aucune sur les modalités de financement, ni sur les orientations que veut impulser la Ministre sur des sujets majeurs comme le nucléaire ou les gaz de schiste, il donne une tendance qui nous permettra d'avoir des repères et d'évaluer les résultats dans les prochains mois et années . Ce plan repose sur 6 chantiers et sera décliné en 27 actions :
Mise en place un nouveau modèle énergétique et la lutte contre le changement climatique

-Finalisation du projet de loi de transition énergétique.
-Accélération des filières d'énergie renouvelables, dont l'éolien en mer et le solaire, la biomasse et les énergies marines. Mais quid de l'énergie nucléaire ?
-Accélération de la rénovation énergétique des bâtiments (logements, bâtiments publics, secteur tertiaire et industriel). Mais avec quels financements ?
-Réforme des modes de fixation des tarifs de l'électricité.
-Organisation de la conférence bancaire et financière de la transition énergétique.
-Adoption des derniers plans de protection de l'atmosphère. Lesquels ?
-Finalisation du projet de loi réformant le code minier. Dans quel sens ? Le dossier concernant l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste sera-t-il remis sur la table ?
Protection et reconquête de l'eau, de la biodiversité, et des paysages

-Examen au Parlement du projet de loi sur la biodiversité.
-Lancement des travaux de création de l'Agence Française pour la Biodiversité.
-Signature du décret redonnant au Marais Poitevin le statut de parc naturel régional.
Ségolène Royal tiendra-t-elle compte des paysages défigurés par la prolifération anarchique des éoliennes terrestres ?
Santé environnement, prévention des risques, économie circulaire

-Adoption de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. Enfin !
- Approbation de la stratégie nationale de gestion du risque d'inondation.
-Intégration d'un volet " économie circulaire " dans le projet de loi de transition énergétique
-Élaboration du Plan déchets 2020.
-Préparation de la négociation européenne sur les OGM. Ségolène Royal tiendra-t-elle bon face aux lobbies pro OGM pour maintenir l'interdiction de la culture des plantes OGM sur notre territoire ?
Transports

-Signature de tous les volets " mobilité " dans les contrats de plan
-Modalités de financement des infrastructures de transports
-Examen au Parlement du projet de loi de réforme ferroviaire.
Quid des transports fluviaux ? De l'écotaxe ? Du développement des véhicules électriques ? De la fin du diésel en ville particulièrement ?...
Emplois nouveaux et croissance verte

-Développement des filières d'avenir.
-Mise en oeuvre du volet " transition écologique " des Investissements d'avenir.
-Modernisation et simplification du droit de l'environnement.
-Signature de la convention FEEBAT pour la formation des artisans de la rénovation énergétique et mobilisation des filières de formation pour la transition écologique
Avec ce plan, l'objectif de Ségolène Royal est d'agir pour l'emploi : elle espère ainsi créer 100 000 emplois en trois ans grâce aux travaux d'économies d'énergie et aux emplois nouveaux dans les filières de la croissance verte. Elle veut aussi agir pour le pouvoir d'achat grâce à la modération des tarifs, et surtout aux économies d'énergie. Elle veut agir également pour le " bien-être " grâce à la protection et à la valorisation de la biodiversité, aux actions pour la santé et à une alimentation saine et de qualité. Elle veut enfin agir pour la compétitivité grâce à la transition écologique qui permettra à nos entreprises françaises de proposer de bons produits et de bons services.

Ségolène Royal est le troisième ministre en charge de l'écologie depuis que François Hollande a été élu il y a seulement deux ans. C'est beaucoup. Qu'est que cela veut dire ? Que les autres ministres étaient mauvais ? Que l'Ecologie est une chose mineure dont il faut bien tenir compte pour des raisons politiques mais pas suffisamment importante pour qu'il faille la sanctuariser ? ... Il est clair que Ségolène Royal, qui a une stature politique forte depuis qu'elle s'est présentée aux élections présidentielles face à Nicolas Sarkozy, va avoir à coeur de montrer ses capacités, ses convictions notamment face au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, pro OGM, pro nucléaire, et pro gaz de schiste, et de réussir dans son ministère. Son arrivée au Gouvernement est peut être une vraie chance pour l'Ecologie. A suivre...

Stella Giani


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte