Magazine Amérique du nord

I miss you 5pointz.

Publié le 29 avril 2014 par Dearharry @dearharry4

I miss you 5pointz.

I miss you 5pointz.

Il y a déjà quelques mois que 5Pointz faisait officiellement ses adieux, recouvert d’un voile blanc qui masqua à tous jamais les graffitis d’artistes du monde entier. L’immeuble appartenant à Mr Wolkoff sera détruit pour construire de nouveaux condos, contribuant à la gentrification qui s’étend maintenant de Brooklyn au Queens.

Lorsque les murs furent peints en blanc, c’était un coup de grâce pour l’histoire du graffiti. Le blanc, c’est la white cube, c’est à dire les murs des galeries ou des musées d’art contemporain. Cependant le graffiti, c’est dans la rue qu’il a d’abord pris du sens (même si cela semble prendre un nouveau tournant avec des artistes comme JR).

Les graffiteurs avaient pour habitude de recouvrir perpétuellement les murs jaune canari du bâtiment par un art multicolore, aux messages et designs variés. C’était ainsi un art dédié à l’extérieur, au plein air, ouvert a tous. Ils ont pourtant accepté de faire partager leur travail à travers quelques toiles exposées dans la galerie Jeffrey Leder située, elle aussi, dans Long Island City. Comme un testament, ces  artistes rendent hommage à l’ex « Mecque du graffiti » qui colorait ce petit coin de LIC depuis le début des années 90. Ces toiles réalisées par les artistes majeurs de 5pointz comme Meres One, l’ex curateur de l’endroit, sont accompagnées de photos émouvantes de Hans Von Rittern qui capturent les derniers souffles du lieu si symbolique pour les New-yorkais et touristes.

I miss you 5pointz.

Recouvert de blanc, 5pointz ressemble maintenant à n’importe quelle autre warehouse de New York. Bushwick semble heureusement avoir pris le relais avec des incroyables graffitis que vous pouvez admirer sur les murs de Scott Avenue, Troutman Street et St. Nicholas Avenue, dont les artistes sont commissionnés par Joseph Ficalora.

Pour ma part, j’espère quand même revoir le street art sur les murs de LIC, quartier voisin d’Astoria, car l’art du « vandalisme » y a autant sa place que dans les quartiers hip de Brooklyn.

En attendant rdv jusqu’au 8 juin à la Jeffrey Leder Gallery, pour l’exposition White Wash commissionnée par une Française, Marie-Cécile Flageul.

Jeffrey Leder Gallery  

2137 45th Rd.

Long Island City, NY 11101

I miss you 5pointz.

Artistes présentés : Auks, Cortes, Hans Von Rittern, Jerms, Just One, Meres One, Orestes Gonzalez, Poem, Shiro, See TF, 
Topaz, Zimad



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dearharry 182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte