Magazine Environnement

Pouvoir et contre-pouvoir

Publié le 30 avril 2014 par Dedu

JusticeHier soir, France 5 diffusait le second reportage de Serge Moati sur la Franc-Maçonnerie. Ouvrant certaines portes, donnant la parole à des francs-maçons fiers de l'être, la séquence apportait un certain éclairage sur ce réseau relativement secret.

Les derniers « échanges » avec le Grand Maître du Grand Orient de France et Eric de Montgolfier montraient qu'au-delà de la mission de Think-Tank, de réflexion sur la société, et de diffusion des conclusions, la tentation est forte pour certains « frères » de faire des affaires entre eux. C'est le reproche qui est fait aux « fraternelles ».
Mais faut-il rappeler au Grand Maître, que les principes républicains, dont il se réclame, imposent que tout pouvoir doit disposer de son contre-pouvoir. Or la discrétion recherchée par les francs-maçons visent justement à éviter ce contre-pouvoir. C'est ainsi qu'on peut comprendre les propose d'Eric de Montgolfier lorsqu'il évoque son catholicisme : en affichant son appartenance (à une religion), il permet à ses détracteurs de veiller d'autant mieux à sa neutralité (qu'il a d'autant plus à cœur de garantir).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dedu 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte