Magazine Histoire

"L'Égypte ancienne aurait moins d'attraits s'il n'y avait les Égyptiennes", l'empire des femmes et la cuisine... ! (4) En Égypte ancienne !

Par Aimejc @aime_ankh

  www.aime-free.com 

Voici une bien rare sculpture égyptienne, elle en terre !

Une femme...

Une très belle pleureuse de la 18e dynastie !

Louvre.

Source / http://www.louvre.fr/en/homepage

Source / Lien

"La femme égyptienne,

la mère que l'on respecte avant tout,

 la femme sujette à une stricte loi morale,

mais dotée d'une grande liberté d'expression

sa capacité juridique entière,

  son étonnante indépendance financière,

l'impact de sa personnalité dans la vie familiale

et

la gestion des biens communs

et

de ses biens propres"

Christiane Desroches Noblecourt...

"La femme au temps des pharaons"

Stock, 1986, ISBN 2-234-01941-9.


  Source

La femme unique...

Une grâce sans pareille...

Elle me paraît même si moderne sous son aspect malheureusement bien fragmentaire !

Aurait-elle inspirée Gauguin ?

Une sculpture...

Une oeuvre...

Particulièrement rarissime !

Elle est en terre modelée...
Peinte...

Polie...

Et cuite...

Elle est représentée dans le geste habituel des pleureuses qui se frappent la tête en signe de deuil ! 

Ce pourrait bien être la netjeret Isis pleurant Osiris !

La main à la tête en ce signe logique des lamentations...

Musée du Louvre...

E 2747.

Salle 15, Sully au rez de chaussée.

Source / Lien

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

Pour en savoir davantage sur la Femme dans l'Égypte ancienne, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? 

→ Article n°1 :  la "nebet-per" cette maîtresse de maison...


→ Article n°2 :  le ménage...


→ Article n°3 : la lessive au quotidien

  La fille chasseur...

Une jeune fille avait visiblement fait provision de lotus

et

tenait quelques oiseaux abattus !

 18e dynastie. 

Tombe de Menna.

Source 

Plan de l'article... 

→ L'empire de la Femme...


→ L'empire de la femme libérée...

→ Ainsi dans la cité...

→ Et la femme dans la cuisine...

→ Comme vous le savez...

→ En guise de boisson... 

    "L'Égypte ancienne


aurait moins d'attraits


s'il n'y avait les Égyptiennes"

  Alain Zivie  

Statuette d'Imeret-Nébés...

Rijksmuseum van Oudheden, Leyden.

18 - 20e siècle avant notre ère...
Source / Lien

L'empire de la Femme...

Dans le ménage...

La femme fut bien le pilier et même bien évidemment l'âme forte !

Vous aurez bien remarqué...

Beaucoup de représentations picturales quant au couple montrent la femme soutenant physiquement son mari...

En l'entourant d'un bras bien protecteur !

A la hauteur des épaules bien souvent...

Ou alors de la taille... 

   

Memy et sa femme Sabou.

"rx nswt mmi sAbw"

Metropolitan Museum Of Art, New York, Brooklyn Museum...

Inv 48.111.

Alors si la tendresse...

La beauté...

Ou la sensualité du couple de Meny et Sabou vous a ému, je suppose que la figuration que je vous propose maintenant devrait vous émouvoir davantage encore...

Nefu et Khenetemsetju...

Guizeh...

En calcaire...

Ancien Empire, 5e dynastie,

2455 à 2350 avant notre ère !

Source / Lien

Remarquez comment l'épouse enserre son époux !

Avec ses doigts fins...

On imagine aisément la tendresse et l'amour derrière tout cela...

Ainsi...

Dans les textes funéraires, le mari appelait souvent sa femme "ma sœur" !

Faut-il le prendre au sens littéral... ?

Ou comme un simple témoignage d'affection ?


"Si les pharaons épousent souvent leurs sœurs,

l'inceste est rare chez les gens du peuple"

Pascal Vernus.

L'empire de la femme libérée...

Rien à voir finalement avec celle du harem de pharaon ! Ce denier pouvait accueillir jusqu'à plusieurs centaines de femmes sous le Nouvel Empire...

"Certains notables pouvaient avoir plusieurs épouses,

mais

cela reste également quelque chose d'exceptionnel" 

  Pascal Vernus.

Les femmes qui en faisaient parties furent d'origines très diverses :

→ Il y avait bien les princesses étrangères envoyées par leurs souverains de pères afin de marquer leur allégeance au pharaon tout-puissant. Certaines avaient pu même être les mères du prince héritier ! 

→ Le harem accueillait aussi des jeunes femmes de la haute société qui l'intégraient volontairement pour y parfaire leur éducation.

→ ...

Quand le pharaon s'en désintéressait...

Alors, il pouvait fort bien les offrir en mariage à de hauts dignitaires de sa cour pour se les attacher !

Alors...

Très honorés, ceux-ci iront même jusqu'à inscrire sur les rangs de leurs hypogées leur bonne fortune matrimoniale ! Il existe cependant bien peu de témoignage sur cette vie du harem...

Un papyrus évoque même des joutes aquatiques sur le Nil :

"... vingt filles encore vierge, agréables de corps,

avec des seins fermes

et

des cheveux tressés"

Auxquelles le pharaon demandait de se dévêtir afin d'enfiler une robe résille et manier la rame.

Cependant le harem ne fut certainement pas un excellent exemple de libération féminine ! Nonobstant, notons que cela restait quand même une véritable exception !

Ainsi dans la cité...

Les femmes contrôlaient bien mieux leur sexualité !

Sans complexe visiblement...

Elles semblaient se déplacer très dévêtues ! Rappelez-vous, nous sommes bien au nord du continent Africain, il y fait chaud dans l'ensemble...

Mais surtout...

Il semblerait que les esprits furent bien libres, moins riche en tabous, en apparence en tout cas !  

"Les deux monothéismes,

l'islam

et

le christianisme

ne sont pas encore passé par là

pour mettre à bas cette impudeur !"
Guillemette Andreu Lanoé.

Si la femme  fut souvent représentée en tenue légère...

L'homme quant à lui portait principalement un pagne... Ceci du reste nous avait conduite au précédent article sur le sujet à l'inévitable entretien de leurs vêtements... 

Ipouy.

Laveur de linge.

TT217.

Illustration A. Gros de Beler.

Vivre en Égypte au temps de Pharaon.

Le message de la peinture égyptienne, 2001, 92.   

Et la femme en cuisine...

La cuisine fut une pièce relativement spartiate !

Modèle en bois d'une cuisine de la 12e dynastie...

Ägyptisches Museum de Berlin.

Source / Lien

La même maquette...

Source / Lien

Un fourneau de terre permettait à la maîtresse de maison de concocter de bons petits plats à base de poissons et de nombreux légumes, rehaussés d'herbes et d'épices ! On sait maintenant qu'il y avait de véritables fours bien fermés, mais aussi de simples brasiers,...

"Le Nil grouille de poissons en quantité inimaginables :

il fournit à tous les autochtones

une abondance de poissons frais,

mais aussi une réserve intarissable de poissons à saler"

Dixit Diodore de Sicile. 

Une batterie d'ustensiles était disponible !

Nous l'avons vu avec Néfertiti en train de déguster une oie, ils mangeaient avec leurs doigts, mais pas seulement, car les archéologues ont retrouvé de nombreux exemplaires d'ustensiles de cuisine...

Un panier avec couvercle et un plateau tressés

© Dagli Orti / Arch. IGDA.

Il s'agissait en fait de :

- Cruches,
- Assiettes,

- Jarres,

- Grosses marmites conçues pour faire bouillir sur le feu,

- Des écuelles,

- Des terrines,

- De la vaisselle de céramique,

- Des spatules de bois,

- Des couteaux,

- Des moules à pain qui ne devaient servir à priori qu'une seule fois puisqu'ils devaient être cassés afin qu'on puisse ensuite démouler le pain !

- ...

Comme vous le savez...

→ Le pain fut la base même de l'alimentation quotidienne et ce devait être d'ailleurs un bien long travail que de le préparer !


Voici une représentation du préchauffage des moules à pain avant cuisson...

Le four est un modèle à voûte en forme de dôme...

Hypogée de Ti...

Source  


Nous le verrons au sein d'une autre thématique :

- Qu'il en existait de nombreuses variétés...

- De toutes formes,

- Et pour toutes les occasions possibles...

→ Quant à la viande...

Elle figurait plus rarement au menu ! Elle semble avoir été réservée à quelques privilégiés !

Voici du reste ce qu'en disait Hérodote :

"Ils se nourrissent de pain d'épeautre auquel il donne la forme de miches...

Ils mangent toutes sortes de poissons crus,

salés

ou séchés au soleil.

Des cailles également,

des canards

et des oiseaux plus petits qu'ils ne font pas cuire, mais se contente de saler.

Tous les autres volatiles,

sauf ceux qui sont rôtis

ou

bouillis."

En guise de boisson...

→ De l'eau du Nil bien évidemment !

→ Ou l'eau des canaux...

→ Du lait,

→ Parfois remplacée par de la bière !

→ Quant au vin, il fut certainement réservé à la caste des nanties. 

A suivre prochainement... 

Désinences... prochainement sur le même sujet à savoir l'empire de la Femme...

- Courses et nourriture,

- Les domestiques,

- L'éducation des enfants,

- ...

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

Sources...

Desroches-Noblecourt, C., La femme au temps des pharaons, Stock, Paris,1986. 

Grimal  Histoire de l'Égypte ancienne, Librairie Arthème Fayard, 1988


Guillemette ANDREUX, Les Égyptiens au temps des pharaons, éd. Hachette, chapitre 1, p. 17 à 39.

G. ROBINS, Women in Ancient Egypt, Londres, 1993.


N. KANAWATI, Polygamy in the Old Kingdom of Egypt, SAK 4, 1976, p. 149-160


Muséum d'histoire naturelle, La femme dans l'Égypte ancienne, Muséum Colmar, Colmar, 1994.


Bennet, C, The king's daughter reditenes, N°151, pp. 19-22, GM, Göttingen, 1996.

Naguib, S. A., Le clergé féminin d'Amon Thébain à la XXIe dynastie, N°38, collection : Orientalia Lovaniensia analecta, Uigeverij Peeters, Leuven, 1990.


Watterson, B., Women in ancient Egypt, Alan Sutton Stroud, 1991.

Sitographie...

Wikipedia

link (1)

Taggé avec : 

Parcours thématiques...

Les dynasties...

Enfants en Égypte Antique !

Homme en Égypte antique !

Femmes en Égypte antique !

Les ancêtres, en Égypte ancienne !

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

"Tu dois t'efforcer d'être sincère

avec ton prochain


même si cela doit lui causer du chagrin."
Aménémopé fils de Kanakht, au profit de l'éducation de son fils !
 

Fichier en PDF...

"L'Égypte ancienne aurait moins d'attraits s'il n'y avait les Égyptiennes", l'empire des femmes et la cuisine... ! (4) En Égypte ancienne !


Ankh, Oudja, Sénèb ! 

vie, force et santé.

L'esprit contrôle le corps !  La naissance de l’Homme en quelque sorte !

Il était une fois, un temps ou l'Homme s'éveilla... Alors, on se devait de ne plus se comporter comme un animal !

Dans la culture égyptienne antique, les humains n'avaient pas ce degré de supériorité sur le règne animal, comme cela est dans notre culture occidentale actuelle ! (Velde 1980, p. 77).

Les humains et les animaux étaient égaux, aux yeux de l'Égyptien !

"Ce que nous faisons dans la vie,

résonne dans l'Éternité" 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aimejc 12452 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine