Magazine Expos & Musées

F.I.U. La photomobile s’expose à Genève!

Publié le 06 mai 2014 par Jsbg @JSBGblog

F.I.U. La photomobile s’expose à Genève!

Effet de mode ou petite révolution dans le monde de l’image, la photomobile s’expose! Si le phénomène n’est pas nouveau dans d’autres pays, il reste encore discret en Suisse. Grâce au collectif français F.I.U qui n’en est pas à son coup d’essai (plusieurs de ses membres ont déjà eu le privilège de présenter leurs travaux au public), une exposition ouvrira ses portes samedi 10 mai au café du Grütli à Genève et se tiendra jusqu’à la fin du mois de juin.

Photomobile, iphonographie, photographie mobile, autant d’appellations pour désigner les images prises avec un smartphone et souvent retravaillées grâce aux nombreuses applications disponibles sur le même appareil. Du paysage au portrait, de l’architecture urbaine aux scènes de vie quotidienne, la photomobile et sa diffusion via les réseaux sociaux apportent un souffle nouveau à la création artistique et favorisent les échanges entre passionnés. Loin de revendiquer l’appellation de photographes, ces nouveaux artistes ont instinctivement trouvé un médium ludique et spontané pour exprimer des émotions, des réflexions, des moments de leur vie allant parfois jusqu’à une certaine forme d’introspection par l’autoportrait. Vous l’aurez compris, il ne s’agit donc pas de découvrir une série de selfies où bouches en canard et narines béantes s’exhiberaient, ni le contenu des assiettes de midi! Les dix artistes qui présenteront leurs travaux à Genève font preuve d’un solide sens de la composition ou du graphisme, jouent habilement avec la lumière ou les reflets, transposent leur univers de manière parfois très poétique ou étonnent par leur capacité à figer un instant décisif au hasard d’une balade en ville.

F.I.U. La photomobile s’expose à Genève!

« Le bain ». Photo © Céline Arocas

Alors, qui sont ces jeunes frenchies qui poussent les portes d’un espace culturel suisse? Composé de dix personnalités aux univers artistiques très différents, le F.I.U (French Iphoneographer United) est né de rencontres sur Instagram transformées en liens d’amitié et complicité artistique. Parmi eux, deux regards retiennent notre attention. Celui de Céline Arocas d’abord. Figeant notamment les petits moments de bonheur avec ses enfants, la Marseillaise aime à se constituer comme elle le dit « une boîte à souvenirs » de ses images. Jouant avec les gros plans, les flous et les perspectives, Céline n’hésite pas non plus à capturer son propre portrait avec beaucoup de sensibilité. L’autre univers qui nous interpelle particulièrement est celui d’Audrey Lhomme Gillet. Narratrice par l’image, Audrey crée de véritables tableaux oniriques maniant les hors champs et le clair-obscur avec habileté et témoigne d’un sens aiguisé de la mise en scène.

Si vous avez encore quelques aprioris sur la photomobile, le F.I.U et l’exposition du Grütli vous feront sans aucun doute voir cette pratique sous un autre angle! Rendez-vous samedi 10 mai pour le vernissage en présence des artistes.

Virginie GalbariniCultissime.ch

****

Informations pratiques:

F.I.U. EXPO PHOTOGRAPHIE MOBILE

10 mai 2014 – 29 juin 2014

Café-Restaurant du Grütli

Rue Général Dufour 16, 1204 Mercedes

www.cafedugrutli.ch

F.I.U. La photomobile s’expose à Genève!

« Saudade ». Photo © Audrey Lhomme Gillet


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jsbg 208561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine