Magazine Bd

Prophet (T4) De profundis

Publié le 09 mai 2014 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Chronique « Prophet T4″ : Pour Jack Stanton,le temps des comptes est venu !

Scénario et dessin de Mathieu Lauffray,

Public conseillé : adultes/adolescents

Style : aventure fantastique Paru chez Soleil, le 23 avril 2014


Share

L’histoire

Manhattan, 4 juillet 2006, 18H45. Un vieux pécheur voit des poissons des profondeurs ramper sur le sable. Dans le métro, des êtres bizarres en putréfaction surgissent de nulle part. Tandis que des événements étranges se multiplient, le cargo San Gabriel se jette sur l’embarcadère et heurte de plein fouet les immeubles qui s’effondrent sur son passage. Au milieu de la ville en flamme, une énorme explosion se fait sentir, d’où sort un titan diabolique…

commandez
Prophet (T4) De profundis
bouton_amazon

prophett4_couverture
Prophet T4.indd
Prophet T4.indd
Prophet T4.indd
Prophet T4.indd
Prophet T4.indd
Prophet T4.indd
nb_prophet_t4_p13
nb_prophett4extrait02
nb_prophet_t4_p4
nb_prophet_t4_p5
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

Ce que j’en pense


On ne l’attendait plus !
Une des « arlésiènes » de la BD franco-belge vient de trouver son terminus, après 9 ans de patience et 15 ans qui le séparent du premier tome. Avec ce tome final de « Prophet », Mathieu Lauffray nous offre la conclusion ultime de sa grande aventure fantastique.
Assez éloigné de l’esprit du tome 3 (qui partait carrément en vrille), ce nouvel épisode démarre sur un univers stable, un retour à la normale pour Jack Stanton, loin du délire « fantasy » de l’épisode précédent.
Dans une narration très « science-fiction », Lauffray invente un scénario qui « boucle » sur lui-même, lorgnant sur une mise en abîme, à la façon « UW1″.
Pour tout dire, j’étais en même temps très impatient et assez inquiet de cette fin annoncée.
« Prophet » fut pour moi, une des grandes séries fantastiques que j’ai aimé passionnément (surtout pour le vertige graphique qu’il m’a procuré). Mais mes goûts ont changé et la façon d’aborder un récit fantastique a évolué…
Et c’est bien là le soucis. Cette conclusion de « Prophet » est racontée « un peu trop vite ». Où sont passés les retournements inattendus d’un grand scénario (voir le Tome 4 de « Long John Silver » de Xavier Dorison et Mathieu Lauffray) ?
Le récit de ce tome 4 est très linéaire et se lit avec une rapidité excessive. L’atmosphère n’a pas le temps de s’installer et par là même de nous effrayer.
Pourtant, on ne s’ennuie pas dans cet opus final. Lauffray clôture honnêtement sa série en répondant aux questions laissées en suspens. Malheureusement, à mon goût, cette fin manque de folie et d’ambitions.

Le dessin


Reste (heureusement) le graphisme de Lauffray ! Pour cet ultime épisode, Lauffray est accompagné de deux collaborateurs : Eric Hénninot (écouter son interview vidéo sur XIII Mystery) et plus ponctuellement Patrick Pion. Dans une logique “Studio”, le travail collaboratif de ces dessinateurs est fluide et parfaitement cohérent.
Le résultat est grandiose et immersif !
Tout est traité avec le même soin, le même soucis du détail et de l’impact graphique : ville moderne, décors post-apocalyptiques et ambiances fantasy, le trait de Mathieu Lauffray explose !
Son “noir et blanc”, à l’encrage nerveux et lâché, est d’une expressivité folle ! D’ailleurs, je ne saurais que trop vous conseiller d’acheter l’édition “Luxe” en “noir et blanc” et en grand format pour l’apprécier totalement.
Côté compositions et cadrages, c’est le grand spectacle assuré. Lauffray décompose ses planches à l’envie et fait exploser ses cases.
C’est une explosion graphique rare et forte, qui brouille mes petits yeux émerveillés.

Pour résumer


Fin d’une série commencée il y a 15 ans, Mathieu Lauffray nous offre une conclusion un peu rapide, mais graphiquement sublime. Fan de la première heure ou nouveaux lecteur, c’est l’occasion de voir tout le talent graphique de ce dessinateur d’exception, dans un scénario entre fantasy et science-fiction, version panoramique et 3D !
commandez
Prophet (T4) De profundis
bouton_amazon

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11957 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines