Magazine Côté Femmes

Minimaliste

Publié le 09 mai 2014 par Cecile Berthelon @walinette

Bon, OK, j’y vais un peu fort sur le titre. On en est encore loin, surtout au niveau de la penderie (même si j’ai remisé à peu près les 2/3 de mes chaussures, que je mets au fur et à mesure sur le vide-dressing).

minimaliste

Mais voilà la chambre à coucher. Les chevets ? Vides ou presque, une boite de mouchoirs, le livre en cours, une boite de boules Quies et basta. Que les choses dont on se sert pour dormir. Pas d’autres meubles ou chaises. Juste le dressing fermé contre un mur.
Et comme quand on vire “moins mais mieux”, on commence à ne plus voir que les objets qui restent, il devient d’un coup absolument nécessaires que ces derniers soient les plus parfaits possibles.

Je n’ai gardé que 2 paires de draps par chambre (alors qu’on en avait ramené une montagne de Chine), d’où l’investissement pour ceux-ci : en coton froissés Muji. J’ai viré les lampes branlantes, on s’éclaire à l’Anglepoise (et comme ça j’ai l’impression de m’endormir dans un dessin animé Pixar).

Reste à trouver de jolies tables de chevet, 2 jolis coussins (lavables) et quelque chose à accrocher en haut du lit.
Parenthèse : et pourquoi tu n’as pas centré le tableau au dessus alors ? Et bien parce-qu’il est lourd, l’engin, et que j’ai toujours la trouille que ça nous tombe sur le coin de la figure quand on dort.
J’avais pensé à un trophée, mais je ne sais pas, j’hésite. Donc si vous avez une idée d’un truc sympa ET léger. Je prends.

Pas de rideaux, pas de tapis, le minimum de coussins. L’avantage d’une famille d’asthmatiques, voyez. Le minimalisme s’impose tout seul, surtout dans les chambres à coucher.

J’ai fini mes lectures, 5 week ends à trier, j’ai quasi fini. On a fait partir approximativement le contenu de 5 Peugeot 3008. Ca en fait quelques mètres cubes. Ce n’est pas encore parfait, un second passage est à prévoir et il reste encore 2-3 tiroirs à merdier. Mais le bénéfice du désencombrement se fait déjà largement sentir. Moins d’énervement, tout est clair, bien rangé, plus rien ne traine sur les surfaces, on trouve TOUT sans même le chercher et on est rentré dans une spirale vertueuse, cela reste bien rangé. Même mon bureau (et pourtant quand on m’a connue AVANT…). Cela rejaillit même sur le loupiot que j’ai trouvé par terre devant son bureau en train de tout trier/ranger (c’est merveilleux le mimétisme à cet âge).

Je sais en discutant que beaucoup me disent : moi aussi je trie régulièrement, je fais le vide. Et pourtant lorsque je vois leur intérieur, je compte encore 3 brosses à cheveux dans la salle de bain. C’est vraiment une prise de conscience : ne garder QUE ce dont on se sert vraiment, et en un seul exemplaire. Il faut tout regarder avec un oeil neuf. Et croyez-moi, je n’avais jamais rien connu de plus libérateur !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines