Magazine Poésie

[anthologie permanente] José-Flore Tappy

Par Florence Trocmé

José-Flore Tappy, responsable notamment de la toute récente édition Jaccottet dans la bibliothèque de la Pléiade, publie Shed/hangars aux éditions Bitter Oleander Press. C’est une édition américaine, mais bilingue, qui permet de découvrir mieux l’œuvre poétique de cette poète, essayiste et traductrice née à Lausanne en 1954.  
 
L’île 
 
Ouvert dans la pénombre 
le cerisier déborde 
soulève neige et fontaine 
échange contre la pluie 
tout le sommeil des merles 
repousse le ciel 
plus haut toujours plus haut 
 
Respirer   respirer 
 
Sous cette grande jupe d’écume 
je caresse l’angoisse 
j’amadoue l’ennemie 
 

 
Seule la nuit 
emmaillote les hommes 
les recouvre  
de sa chemise 
 
Eux n’entendent rien 
ne voient rien 
ils promènent leur oubli 
sur des rivages peu fiables 
ils perdent pied 
 

 
Et toutes ces fleurs 
des mouchoirs de poupée 
pour nos yeux de bois 
 

 
Blooming in the shadowy light 
the cherry tree overflows 
lifts snow and fountain 
barters all the blackbirds’ sleep 
for rain 
pushes up the sky 
ever higher ever higher 
 
Breathe   breathe 
 
Beneath this big foamy skirt 
I caress anxiety 
I cajole the enemy 
 

 
Only night 
binds up humans 
wrapping them 
in its shirt 
 
They hear nothing 
see nothing 
walk their oblivion 
on unreliable shores 
lose their footing 
 
 
And all these flowers 
dolls’ handkerchiefs 
for our wooden eyes.  
 
(traduction de John Taylor) 
 
José-Flore Tappy, Sheds/Hangars, collected Poems 1983-2013, French/English, translated from the French by John Taylor, pp. 94-95 
 
José-Flore Tappy dans Poezibao
bio-bibliographie, extrait 1


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine