Magazine Finances

La Caixa lance le « f-banking » en Europe

Publié le 10 mai 2014 par Patriceb @cestpasmonidee
La Caixa Après ses premières déclinaisons dans les pays émergents (Inde, Malaisie, Nigéria…), l'idée d'installer les services bancaires au cœur de Facebook s'invite aussi, progressivement, dans les nations développées. L'initiative – encore timide – que vient de présenter La Caixa introduit pour la première fois le concept en Europe.
Contrairement à BBVA Link, lancée récemment par sa grande concurrente, la banque espagnole ne veut pas se contenter de proposer un module de paiement P2P : elle ambitionne au contraire de créer une plate-forme complète de services financiers sur Facebook (ce qu'on pourrait appeler le « f-banking »). Celle-ci devrait ainsi permettre de consulter ses comptes et, dans l'idéal, réaliser toutes sortes de transactions, sans jamais avoir à quitter le réseau social.
Il est vrai que, pour l'instant, les options disponibles sont tout de même relativement limitées. Après avoir activé l'accès Facebook (dans son espace en ligne habituel), l'utilisateur disposera principalement d'un tableau de bord lui donnant un aperçu global de sa situation financière, et à partir duquel il pourra obtenir le détail de ses comptes courants, de ses cartes de paiement et de ses factures (qui ne pourront cependant pas être réglées sur place).
La Caixa « Linia Abierta » sur Facebook
Côté transaction, la seule nouvelle possibilité ouverte actuellement est un dispositif de micro-donations au bénéfice d'associations caritatives. Par ailleurs, la souscription de cartes bancaires personnalisées – qui était la première aventure de La Caixa sur Facebook – est également incluse dans l'ensemble. Enfin, l'intégration de l'application dans la plate-forme sociale reste, à ce stade, assez superficielle, puisqu'une authentification complète est systématiquement exigée à chaque connexion.
Les prochaines étapes sont déjà inscrites dans la feuille de route. Sans grande surprise, les transferts d'argent P2P figureront parmi les premiers ajouts prévus. Pour certains clients (les jeunes inscrits au programme LKXA), il sera aussi bientôt possible de recharger leur crédit téléphonique. En attendant de retrouver sur Facebook tous les services dont ils ont besoin, les clients pourront toujours accéder rapidement (sans avoir à se ré-authentifier ?) à la banque en ligne classique…
En synthèse, la première application européenne de f-banking est encore largement embryonnaire, incapable de remplacer les outils internet et mobiles existants. Elle est donc loin de pouvoir être considérée comme le canal d'interaction à part entière que laisse présager l'avènement en cours de Facebook comme véritable plate-forme de services. Pour La Caixa, le premier pas est franchi, il lui reste à poursuivre ses efforts. Pour les autres banques, il faudrait maintenant penser à se lancer…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossiers Paperblog

Magazine