Magazine Conso

MB&F – la Legacy Machine 101

Publié le 09 mai 2014 par Pascal Iakovou @luxsure

Malgré une taille conventionnelle de 40 mm de diamètre, la Legacy Machine 101 (LM101) est une montre riche en contenu, et plus précisément en contenu historique: elle retrace en effet la période, longue de plus de 100 ans, qui s’est écoulée entre sa source d’inspiration et sa réalisation.

La Legacy Machine 101 incarne et souligne, en quintessence, ce qui est primordial dans une montre mécanique : le balancier, qui détermine la précision de la régulation, la réserve d’énergie disponible jusqu’au prochain remontage et, bien entendu, le temps
qui passe. En outre, la LM101 présente une caractéristique invisible bien particulière : elle abrite le tout premier mouvement MB&F entièrement développé à l’interne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visuellement, la LM101 est dominée par un grand balancier suspendu. Ses lentes oscillations incitent l’oeil à se rapprocher. Les deux cadrans d’un blanc pur flottent un peu au-dessus de la platine finement soleillée du mouvement. En haut à droite, de superbes aiguilles en or bleui contrastent avec le fond immaculé pour indiquer les heures et les minutes de manière très lisible. En-dessous, un cadran similaire mais plus petit affiche les 45 heures de la réserve de marche. Comme par magie, le verre saphir qui protège le cadran est quasi invisible. On pourrait
croire que l’on peut atteindre et toucher l’imposant balancier au pouvoir hypnotique, suspendu à deux arches finement sculptées dans un bloc massif de métal. L’effet miroir obtenu en surface nécessite plus de cinq heures de polissage.

Au verso de la Legacy Machine 101, le verre est bombé pour réduire l’épaisseur de la carrure et, visuellement, la hauteur de la montre. Il dévoile un mouvement remarquablement fini à la main, avec ponts et platines aux courbes sensuelles. Le style, emprunté aux belles montres de poche d’autrefois, témoigne de l’importance accordée à la légitimité historique. Si la fidélité au passé s’exprime à travers le raffinement des Côtes de Genève ondulantes, des angles polis, des chatons en or et des vis bleuies, le mouvement de la LM101 ne se limite pas pour autant à cela. C’est un mouvement annonciateur d’une nouvelle ère, le premier à avoir été entièrement conçu et développé par MB&F.

Alors que les finitions et la fidélité au passé relèvent de la responsabilité de l’horloger indépendant primé Kari Voutilainen, l’architecture et la construction sont à 100% MB&F.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines