Magazine Beauté

Esclave de nos peurs…

Publié le 10 mai 2014 par Lheureuseimparfaite @LImparfaite

slave

Ce n’est pas franchement tip-top caviar en ce moment. J’ai des idées noires qui m’empoisonnent l’existence.

Le pire c’est que je suis déjà mille fois passée par ce genre de moment et qu’au bout du compte, je ne m’en défais toujours pas ! C’est frustrant, agaçant, rageant.

… J’ai eu envie de coudre. Jusque là tout va bien. C’est plutôt une impulsion positive. Et puis voilà. Il faut passer par la case "essayage", passer devant le miroir et là, ça se gâte sévère.

Idem. Quelle andouille je fais. J’ai voulu aussi me gâter et m’offrir une Fashion Box. Je l’ai reçue hier et là encore, forcément, j’ai voulu voir à quoi je ressemblais avec cette nouvelle robe reçue…

Des mois que je fuis les miroirs et que j’évite soigneusement de monter sur mon pèse-personne. Pas mal de temps passé aussi à traîner en jogging et en sweat-shirt XXL. Je fuis consciencieusement tout ce qui pourrait m’amener à voir mon corps et à prendre pleinement conscience de son état actuel…

Sauf qu’à un moment on ne peut plus fuir. Je ne peux plus me fuir et je suis bien obligée d’ouvrir les yeux et de constater l’ampleur des changements… Et comme je suis même un peu maso, histoire de bien enfoncer le clou, je suis aussi allée regarder d’anciennes photos de moi. Pas de doute, le changement est réel et ça fait mal.

Ok, j’ai mûri. Ok, je ne souhaite plus ressembler à tout prix à une sylphide. Mais quand même ! Entre une brindille hyper menue et ce moi là, il y a un sacré fossé.

Oui c’est génial d’avoir d’autres préoccupations que garder la ligne (ou la retrouver…), oui c’est bien plus épanouissant d’avoir de nombreux centres d’intérêt, d’avoir des loisirs, des amis, une vie sociale… Mais qu’est-ce que ça peut être rageant et attristant aussi de se regarder et de n’arriver à voir dans son reflet qu’un vilain petit thon bien grassouillet !!

Cerise sur le gâteau, quand je stresse, je mange… Et là, je ne vous dis pas dans quel état de stress je me trouve !

Vous allez me dire aussi que si ça me contrarie tant d’être aussi replète, je n’ai qu’à me remettre sérieusement au sport, faire davantage attention à tout ce que j’ingurgite et que ça ira mieux. Après tout "on ne récolte que ce que l’on sème" ; "on n’a rien sans rien" et ainsi de suite…

La bonne blague. Si c’était aussi simple d’être bien dans sa peau, je doute fort que les marchands de régime et d’arnaques bien être fleurissent et fructifient autant qu’il le font aujourd’hui.

Il n’y a pas de solution miracle ni de baguette magique qui puisse remédier à mes prises de tête.

Je veux la barre de bounty, le goût de paradis et la silhouette d’une poupée Barbie.

Hum, ça s’annonce compliqué.

Je ne veux plus faire aucun régime, je ne veux plus jamais ni me priver ni piquer une crise de nerf parce que j’ai dépassé ma ration de calories "autorisées" pour la journée…

Bref j’ai envie de pouvoir manger tout ce qui me plait et d’avoir des cuisses fuselées, un ventre plat et une jolie peau lisse et ferme.

Mais bien sûr. Et les filles sont des princesses qui vivent au pays des licornes enchantées. Pardon, mais le ridicule et l’incompatibilité de mes envies me fait un peu (si peu) disjoncter !

Le plus décevant là-dedans, c’est que me sentir aussi repoussante me fait perdre le sourire. Et ces coups de calgon me rendent encore moins avenante et agréable. Et c’est là que je m’en veux le plus…

J’ai peur d’être désagréable avec lui et de finir par le repousser à force d’avoir honte de mon corps, honte de ce que je suis devenue… J’ai juste peur de tout gâcher et de tout perdre si je n’arrive pas à faire la paix pour de bon avec cette satanée enveloppe charnelle.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lheureuseimparfaite 2252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog