Magazine Design et Architecture

TOUR PONTE CITY - JOHANNESBURG (Afrique du Sud)

Publié le 10 mai 2014 par Aelezig

Je déteste voir des bâtiments abandonnés, qu'il s'agisse d'un château en ruines, d'une vieille maison du XIXe siècle ou de bâtiments plus récents. Cela m'émeut profondément. Sans doute l'idée que des gens ont vécu là, ont aimé, ont ri, ont pleuré... et que des bulldozers bientôt viendront mettre un coup de balai dans ces souvenirs. Certains sont parfois si beaux, architecturalement parlant, que c'est un véritable crève-coeur... Je rêve de gagner au loto et de m'improviser Restauratrice de Bâtiments Abandonnés (j'en ferais des musées ou des hôtels)...

La Tour Ponte City n'est pas très belle, mais elle est en train de mourir et ça me touche...

z10

C'est un gratte-ciel dans la périphérie de Johannesburg, construit en 1975, qui à l'époque fut le plus haut building résidentiel d'Afrique avec ses 173 m. Cylindrique, 54 étages, l'intérieur de la tour ouvre sur une cour intérieure afin de permettre à la lumière d'entrer dans tous les appartements. Au moment de sa construction, l'immeuble était une adresse très désirable, notamment du fait de la vue que l'on avait des étages.

Trois architectes ont travaillé sur le projet : Mannie Feldman, Manfred Hermer et Rodney Grosskopf. Au sommet se trouvaient des magasins, et il avait même été initialement prévu une pente pour faire du ski ! La forme de tour est choisie car il y a peu de terrain disponible et que les promoteurs voulaient un maximum de logements. L'immeuble est à quelques minutes à pied du centre de Johannesburg.

z09

Mais à la fin des années 80, la criminalité explose dans le voisinage et dans la tour elle-même. Dans les années 90, plusieurs gangs s'installent dans l'immeuble, qui devient le symbole du crime et de la décadence urbaine. Le coeur central est rempli de détritus sur une hauteur de 5 étages ; les propriétaires laissent l'immeuble se dégrader complètement.

En 2001, la société Trafalgar Properties prend la direction de Ponte City et commence des travaux de rénovation, aidée par la ville de Johannesburg qui tente de réhabiliter le quartier. Mais la crise des subprimes atteint l'Afrique du Sud et les banques abandonnent les investisseurs... Le projet est annulé. L'immeuble est aujourd'hui la propriété du groupe Kempston. Les habitants qui sont encore là doivent se contenter de cette tour presque en ruines...

z08

En 2011, deux photographes, Mikhael Subotzky et Patrick Waterhouse exposent toute une série de photos sur la tour et ses résidents.

A voir un jour ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte