Magazine Basketball

Trophée Coupe de France : Rezé domine Geispolsheim

Publié le 10 mai 2014 par Laurent Jeannas

Logo-Coupe-de-France-2011

Reze-vainqueur-Trophee-Coupe-de-France-2013-2014_-H.-BELL.jpg

Victoire logique des Rezéennes sur l'ensemble du match © H. BELLENGER/IS/FFBB

Finale du Trophée Coupe de France :

Geispolsheim Rezé 53 71


Rezé débutait sur les chapeaux de roue par un 5-0, obligeant Geispolsheim à prendre un temps mort après 2 minutes et 30 secondes de jeu. La défense rezéenne, efficace, faisait que les Alsaciennes devaient prendre des shoots compliqués. Après 5 minutes de jeu, l'avance était déjà de 12 points pour le CSP ( 2-14). Quelques instants plus tard, Magda ANIELAK (19 points, 11 rebonds) et les siennes semblaient enfin rentrées dans le match mais ne parvenaient pas à repasser sous les 10 points. Pire, Rezé monte l'écart a 18 après 10 minutes (9-27).


Geipolsheim trouve des solutions défensives en début de deuxième quart-temps sur des attaques placées adverses mais ne conclut pas de l'autre côté par manque d'adresse ou suite à des pertes de balle. L'écart est encore de 14 points à 4 minutes de la pause (17-31). D'autant qu'un panier extérieur sur le buzzer d'Elodie TADEUSZAK (17 points à 63%) corsait l'addition sur la possession suivante. A la mi-temps. Les filles de Mamadou CISSE menaient 26-40.

Justine LOUBET (8 points à 50%) et les Rezéennes revenaient sur le parquet parisien avec la volonté farouche de creuser l'écart pour se mettre encore un peu plus à l'abri. Sous la houlette de Milica BELJANSKI (16 points, 5 rebonds) notamment, ses troupes continuaient d'asseoir leur domination. Pour autant, Madinina DONIVAR (6 points, 1 rebond) et ses partenaires ne baissaient pas les bras (30-48, 24'). Encore une fois, le CSP réagissait et le score était de 38 à 62 après le troisième quart-temps.

Malheureusement pour Geispolsheim, la messe était dite depuis quelques temps. Magda ANIELAK puis Pauline JEHL (10 points, 4 rebonds) permettaient à leur équipe de se maintenir plus ou moins à flôt (43-66, 36'). La puissance athlétique du CSP donne de nombreuses secondes chances, ce qui leur permet de faire défiler le temps. Rezé s'impose très logiquement (53-71).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines