Magazine Info Locale

78 % des Français ne font pas confiance à Marine Le Pen pour gouverner la France

Publié le 11 mai 2014 par Gezale

68 % des Français ne font pas confiance à Marine Le Pen et 78 % d’entre eux la jugent incapable de gouverner la France. Voilà un sondage qui remet, un peu les pendules à l’heure. Depuis les élections municipales, nombre de médias n’en avaient que pour le Front national et son égérie. Avec une dizaine de villes gagnées par le FN, on a eu l’impression d’un raz de marée alors qu’il ne s’agissait que d’un soubresaut conjoncturel. N’oublions pas que, sauf exception, les maires FN ont été élus grâce à des quadrangulaires ou des triangulaires motivées par des batailles internes à la gauche ou à la droite. Ce qui a causé un effet de loupe bien supérieur à l’influence réelle du FN. Que nous enseigne ce sondage récent ? Que si Marine Le Pen et ses sbires sont capables de rassembler des protestataires et des déçus de tous les camps dont celui de la gauche, elle ne semble pas posséder toutes les clés lui ouvrant les portes du pouvoir national. Et c’est bien normal. Parce que son programme se limite à quelques aspérités et ne couvre pas l’ensemble du champ politique dans toutes ses dimensions économiques, culturelles, sociétales. Défendre le nationalisme et le protectionnisme, lutter contre l’Euro et l’Europe, mettre en avant l’islamophobie et l’insécurité, ce n’est pas répondre aux questions posées par les Français et par la complexité du pouvoir. Et de cela, les Français sont conscients. Bien sûr, lors du scrutin européen du 25 mai, il est possible que le FN soit en tête dans l’hexagone. Avec 21 ou 22 % des suffrages, il est probable que Marine Le Pen dira du FN qu’il est le premier parti de France. Ce sera un trompe l’œil car Marine Le Pen n’aura pas de majorité pour gouverner ce pays, ni d’alliés pour conquérir le pouvoir. Même si la droite forte empiète sur les plate bandes idéologiques du FN, même si on a déjà vu la droite s’entendre avec le FN pour diriger des régions (en Haute-Normandie notamment) on n’a pas encore entendu des responsables de l’UMP et encore moins de l’UDI envisager une alliance de gouvernement avec Marine Le Pen, Bruno Golnisch, Louis Aliot et Florian Philipot. Quand 78 % la jugent incapable de gouverner la France, cela veut dire que seulement 22 % la jugent capable du contraire. C’est le plafond de verre du FN. Ce parti reste dans ses eaux habituelles autour de 20 %, un maximum pour un parti dont les idées sont ce qu’elles sont à l’exemple du maire FN de Villers-Cotterêts qui a refusé de commémorer l’abolition de l’esclavage tout comme il refusera de commémorer la fin de la guerre d’Algérie ou de reconnaître que le colonialisme a été une erreur historique. On sait d’où vient Jean-Marie Le Pen. On sait quelle est sa charpente idéologique, celle de sa fille est la même, mieux dissimulée, mieux présentée. Ce sont pourtant les mêmes mots, le point de détail en moins.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine