Magazine Voyages

Découvrir Rome et Santorin en quelques jours, aux ponts de mai (conseils pratiques)

Publié le 11 mai 2014 par Carnetauxpetiteschoses @O_petiteschoses

Voilà comment à la veille de jours que nous avions posés, j’ai formé le projet d’une carte plus grande à travers l’Europe, afin de passer quelques jours à Rome puis à Santorin dans les Cyclades. Comme nous avons pris nos billets la veille (sans exagération) nous avons fait sur place, l’expérience de bons plans et de moins bons…

Rome en un week-end prolongé, un peu court mais possible pour avoir un premier aperçu de cette ville, qui comme Paris ou Berlin, semble inépuisable.

sejour-rome-santorin4_gagaone

Santorin en un peu moins d’une semaine, trop long ? Nous avons épuisé les sentiers, exploré les recoins, décelé les ruines sous la ville de porcelaine. Les coulisses d’une carte postale.

sejour-rome-santorin12_gagaone

A faire si vous pouvez avant de partir à Rome :

- réserver en ligne votre billet pour le Vatican, ça vous épargnera au moins 3h de queue. Il faut vous préparer à la faire quand même, de toute façon, car les groupes de tours operator, et autres compagnies abondent, et arrivent par 30 ou plus. Nous avons même follement songé à nous joindre à l’un d’entre eux pour éviter la pluie, l’attente et la perte de temps. Tout peut se faire ici en ligne

sejour-rome-santorin7_gagaone

- faire de même pour la Villa Borghèse pour laquelle l’entrée ne se fait que sur réservation en ligne ou par téléphone 06 32 810

- d’avoir le nez creux et réserver votre hôtel dans un quartier central et vivant. Le nôtre (le Pop Inn Hotel étant situé à la station Termini permettait tant bien que mal de relier tous les quartiers (par le métro, ou à pied) et même d’aller directement à l’aéroport.

A Rome, ne pas hésiter sur place :

- à entreprendre de faire les monuments principaux de la Rome Antique (Colisée, Palatin, Forum), en faisant la queue devant le Forum. Le billet étant valable pour les 3, et la file étant moins longue et moins dissuasive, c’est un vrai gain de temps et d’énergie.

sejour-rome-santorin9_gagaone

- à investir dans les capes k-way vendues à la sauvette, quand la pluie se fait drue on est content d’être « à l’abri » en faisant la queue (par exemple)

- à déambuler à pied, et à emprunter les transports en commun (tram, bus, ou métro)

sejour-rome-santorin1_gagaone

- à prendre part à l’ambiance des rues et à participer aux fêtes nationales : le Primo Maggio à la porte de San Giovanni in Laterano valait le coup même si la musique n’était pas spécialement à notre goût

:D

- à tout goûter : jambon et charcuterie, pizza, fromages et mozarrella, à prendre l’aperitivo (ce buffet de mise en bouche qui précède le repas), et à découvrir les nombreuses spécialités

- si vous êtes adeptes du shopping, la mode n’est pas une plaisanterie là-bas. Personnellement je me suis rincée l’oeil en considérant honteusement mon look de baroudeuse.

Pour se rendre à Santorin… Athènes et le ferry

Les billets directs Paris-Santorin étant indécemment trop chers (normal aussi la veille d’un pont de mai), nous avons opté pour un trajet direct à Athènes puis une liaison en ferry. Pour cela, il existe deux types de bateau, le speed boat bien plus rapide que le slow, sans surprise, avec des places numérotées et un prix de 60 euros, mais sans aucun service ni réelle possibilité de se dégourdir les jambes. Tandis que le slow boat, un bateau si gigantesque que j’avais du mal à me le représenter totalement (5 étages de voitures et 3 étages de personnes), possédait tous les services d’un élégant bateau de croisière pour la somme de 37 euros.

sejour-rome-santorin10_gagaone

Après la liaison dure soit 5h avec le speed, soit 8h avec le slow… Finalement je pense que nous recommanderions le slow.

A Santorin…

Difficile de fuir la foule, de profiter des instants de romantisme éventuel avec autant de couples amassés à certains endroits stratégiques. Nous l’avons découvert dès notre premier soir. Aussi, nous n’avons pas hésité à sortir des sentiers battus :

- à randonner sur les quelques chemins qui ne sont pas fait finalement pour les novices et qui ne vous décevront par leur vue imprenable

sejour-rome-santorin11_gagaone

- à louer une voiture pour nos 2 derniers jours pour aller découvrir les différents villages et SURTOUT pour effectuer notre trajet jusqu’au port, où nous l’avons laissée. La compagnie de location se charge de la remonter… Le très bon plan qui permet d’économiser un trajet en bus, ou en taxi…

- à tenter le stop qui fut un échec

:D

- à explorer « les coulisses de l’île » comme je m’attacherai à le montrer dans les différents articles à venir

La carte du séjour


Agrandir le plan

Articles en rapport:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Carnetauxpetiteschoses 1154 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine