Magazine Santé

CARDIO: 40 ans? Il n'est pas trop tard pour se mettre au training – EuroPRevent 2014-ESC

Publié le 12 mai 2014 par Santelog @santelog

CARDIO: 40 ans? Il n'est pas trop tard pour se mettre au training – EuroPRevent 2014-ESCA 40 ans, on n’est pas trop «  vieux  » pour se mettre au cardio-training, conclut cette étude de l’Inserm, présentée à EuroPRevent 2014. Même après 40 ans, les exercices d’endurance apportent un bénéfice cardiaque comparable à un entraînement plus précoce, avant la trentaine par exemple. Il n’est donc jamais trop tard pour s’y mettre !

L’étude, menée sur des hommes en bonne santé montre en effet des avantages comparables de l’exercice d’endurance, pour les hommes plus âgés vs des homologues plus jeunes ou ayant commencé à pratiquer à un âge plus jeune.

L’étude menée en France par une équipe de l’Inserm (Rennes), a suivi 40 hommes en bonne santé, exempts de risque cardiovasculaire, âgés de 55 et 70 ans répartis par niveaux d‘exercice, en fonction de leur âge, de leur évaluation de santé et de leur pratique passée de l’exercice.

·   10 participants n’avaient jamais pratiqué plus de 2 heures par semaine durant toute leur vie,

·   30 participants avaient pratiqué pendant au moins 7 heures par semaine durant plus de 5 ans

-   dont 16 qui avaient commencé avant l’âge de 30 ans, avec une antériorité de pratique moyenne de 39 ans au moment de l’étude,

-   et 14 après l’âge de 40 ans, avec une antériorité de pratique moyenne de 18 ans au moment de l’étude.

Chaque participant a passé des épreuves d’effort, une échocardiographie au repos et à l’exercice sous-maximal et une analyse de variabilité de fréquence cardiaque.

-   La fréquence cardiaque au repos est jugée similaire entre les deux groupes d’exercice («  30 ans  » et «  40 ans  »mais plus rapide chez les hommes du groupe «  peu d’exercice  ».

-   La consommation maximale d’oxygène apparaît similaire également entre le groupe «  30 ans  » et «  40 ans  » mais significativement plus faible dans le groupe «  peu d’exercice  ».

-   L’échocardiographie montre que,

·   le ventricule gauche et les 2 oreillettes sont plus développés dans les groupes «  30  » et  » 40″,

·   les parois des artères sont plus épaisses chez les non-sportifs,

·   d’autres mesures de la fréquence cardiaque plus favorables dans les 2 groupes d’exercice.

En conclusion, cette petite étude n’identifie aucune différence via les tests d’échocardiographie cardiaque, entre les participants qui pratiquent des exercices d’endurance, en fonction de l’âge de début de pratique ou l’antériorité de la pratique. Même à l’âge de 40 ans, les avantages cardiaques restent similaires.

C’est, en plus, sans compter les autres bénéfices de l’endurance pour la densité osseuse, la masse musculaire et contre le stress oxydatif.

Il n’est donc jamais trop tard pour changer son mode de vie et commencer une activité physique !

 

Source: ESC Cardiac benefits of endurance training: 40 years old is not too late to start.

CARDIO: 40 ans? Il n'est pas trop tard pour se mettre au training – EuroPRevent 2014-ESC
Lire aussi: SANTÉ CARDIAQUE: L’espoir de contrer la baisse d’endurance liée à l’âge

RISQUE CARDIAQUE: Le manque d’exercice, pire que le tabagisme ou l’obésité (Visuel © Kzenon – Fotolia.com)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine