Magazine High tech

Diablo III Reaper of Souls : Le sauvetage ?

Publié le 12 mai 2014 par Be-Games @be_games

RoS

C’était la panique dans les rues, le roi Philippe se mordait la lèvre inférieure en faisant les cent pas dans son bureau, les Daft Punk menaçaient de se reconvertir dans la chasse aux requins à l’arc à flèche : vous avez deviné, il y a un mois sortait l’extension de Diablo III, la fameuse Reaper of Souls ! Notre correspondant nous en parle…

Une nouvelle tête à faire tomber

« Eh oui Roger, je suis actuellement en compagnie de Dottmungeer, le fameux rédacteur écrivant avec ses pieds et aussi rapide qu’un combat de Dragon Ball ! Dites-nous tout. Ce test, vous l’avez sorti délibérément plusieurs semaines après la sortie du jeu, n’est-ce pas ? »

« Ben non en fait, c’est vraiment parce que je manquais de temps. Notez bien que ce n’est pas le scénario qui m’a posé trop de soucis, hein. Je veux dire, c’est encore une fois un copain à Diablo qui débarque pour tenter de foutre le bordel dans Sanctuaire. Enfin ici, il y a quand même une petite nuance, c’est que le méchant se croit foncièrement gentil… vous me suivez ? Pour resituer, tout se déroule quelques jours après la défaite de Diablo. Tyraël a de nouveau emprisonné l’âme de notre méchant préféré dans cette bonne vieille pierre d’âme. Mais alors qu’il s’apprêtait à la planquer à jamais dans un temple où personne ne se rend jamais, apparaît Malthaël, ancien archange de la justice et nouvellement de la mort, qui dérouille tous les Horadrims – l’ordre chargé d’empêcher les forces du mal de se répandre sur le monde – venus prêter main-forte à Tyräel. Non content de son méfait, il tabasse notre ami susnommé et choure ladite pierre d’âme noire.

Diablo III Reaper of Souls : Le sauvetage ?

Malgré l’exceptionnelle cinématique d’intro, on déplorera l’absence d’autres films 3D pour jalonner notre expérience, le jeu préférant afficher ces fameux dessins interactifs.

Bon j’avoue que dépeint comme ça, il n’a pas l’air amical pour un sou, mais sa cause est pourtant juste. En effet, Malthaël percevant les hommes comme des créatures malfaisantes, il pense rendre service au monde en les éliminant. Hélas pour lui, tout ceci ne plait pas trop à mon barbare…

C’est donc en Ouestmarche que nous combattrons cette nouvelle tête à claque, dans un Acte ma foi fort réussi, tant au niveau des musiques qu’au niveau de l’ambiance dégagée. Encore une fois, Blizzard se vautre dans ses plus beaux atours gothiques, et ça marche fichtrement bien. »

Black Friday sur Sanctuaire

« Dottmungeer, une des grandes nouveautés de cette extension devait être, entre autres, la disparition de tout ce que les joueurs détestaient dans Diablo III, notamment l’hôtel des ventes, n’est-ce pas ? Et cette histoire de taux de drop amélioré ? »

« En fait Michel, il y a du caviar et du pâté… En ce qui concerne le fameux hôtel des ventes, l’opération est un succès puisqu’il a complètement disparu avec la mise à jour précédant Reaper of Souls. De même, le rééquilibrage du butin ramassé sur les monstres dont je parlais dans mon article à la Gamescom est un succès total. C’est bien simple, après cinq heures de jeu, j’avais récupéré plus de légendaires qu’en une cinquantaine lorsque cette update n’était pas encore d’actualité. Ce farming est d’ailleurs beaucoup plus agréable qu’avant, grâce à des events aléatoires, symbolisés par des donjons, beaucoup plus fréquents et toujours très sympathiques. Seulement voilà, j’ai l’impression que les développeurs ont du mal à donner dans la demi-teinte, j’en veux pour preuve que désormais, tout objet légendaire est lié quand ramassé. »

Diablo III Reaper of Souls : Le sauvetage ?

Là on dirait pas, mais en fait c’est la kermesse annuelle de Ouestmarche. Youpie.

« Lié quand ramassé ? Mais ne serait-ce pas là un de ces vieux artifices tirés de World of Warcraft ? »

« Tout juste Auguste ! Dorénavant, dès que vous ramasserez un tel objet, vous disposerez d’une heure pour l’échanger avec les membres de votre groupe et seulement eux ! Passé ce délai, la trouvaille restera liée à votre compte et ne pourra plus jamais en sortir. C’est quand même pas compliqué, on demandait juste l’arrêt de l’hôtel des ventes afin que les mous du farm ne puissent pas se procurer n’importe quelle pièce d’équipement en un claquement de doigt. Ici, on assiste à la mort de l’échange, qui avait pourtant permis l’éclosion de tout un système monétaire dans Diablo II et apportait une certaine richesse supplémentaire au jeu. Après, peut-être est-ce un mal pour un bien, sans doute pensaient-ils limiter la circulation d’un trop grand nombre de légendaires aux statistiques parfaites, mais tout de même, ça fait mal.

Malgré cette plainte, le système reste plus équilibré, ce qui est un grand pas en avant. »

Un end game plus étoffé

« En dehors des donjons évoqués précédemment, le joueur a également la possibilité de distribuer ses points de parangon dans des caractéristiques (Diablo II, tu nous files encore un peu de ton héritage ?), points déblocables une fois que votre personnage sera niveau 70. Le parangon est infini, et vous pourrez donc rendre votre champion constamment plus puissant. Toutefois, vous aurez dépensé tous vos points une fois le 800e palier atteint, mais ce n’est pas demain la veille. Adieu donc tous ces allers et retours fatigants entre les quêtes toutes plus séchées les unes que les autres. D’ailleurs, vous pouvez bel et bien enterrer la linéarité autrefois inhérente au jeu puisque le mode aventure permet au joueur de vagabonder entre les zones qu’il désire sans aucun obstacle et d’ouvrir des Failles Néphalem. Sorte de donjons à domicile générés aléatoirement, ces failles récompensent le guerrier persévérant en butin et cristaux de sang, qu’il pourra refourguer à un PNJ contre quelque objet aux stats aléatoires, oscillant entre le médiocre et le très bon. »

Diablo III Reaper of Souls : Le sauvetage ?

Alors tu cliques sur le portail et paf, pastèque et faille Néphalem.

Mystify me

« Vous me parliez aussi de cette nouvelle venue dans la ville, la Mystique, que vous aviez abordée il y a quelques mois… »

« Tout à fait. Lors de la conférence de la Gamescom, Blizzard s’était montré quelque peu flou quant à cet aspect du jeu. En fait, il s’agit d’un PNJ crafteur, au même titre que le forgeron et le joaillier. Cependant, la Mystique a un rôle bien plus déterminant et intéressant, surtout depuis que le loot a été amélioré, car la particularité de ce petit bout de femme est tout de même de changer les caractéristiques et l’apparence des objets !

Admettons, vous venez de droper une hache pour votre barbare préféré. Génial, vous avez mes félicitations les plus distinguées, joie et caramel sur la terre. Seulement voilà, non contente d’être moche, elle ne vous octroie pas exactement les bonus escomptés. Que faire de ce +200 en intelligence, vous qui vous êtes juré de rester stupide toute votre vie, d’autant plus que ça n’augmente en rien vos dégâts. Comme dirait monsieur Manhattan, que faire ? Il ne faut jamais, au grand jamais, chercher à la revendre. Non, elle vous refile quand même des points de vie à gogo et vous risqueriez de passer pour l’aventurier le plus stupide de Sanctuaire. Au lieu de cela, allez donc voir la Mystique, cette vieille ne fait que glander depuis que vous l’avez ramassée dans les égouts ! Et là, magie, vous voilà paré pour transformer votre intelligence en une autre statistique, au hasard bien sûr. D’ailleurs vous n’avez pas remplacé cette matière grise par de la force, mais par de la dextérité. La vie est dure, pas vrai ? Au moins le skin est plus joli, c’est déjà ça. »

Je ne t’avais pas déjà croisé, toi ?

« Mais la grosse nouveauté de cette extension, c’est évidemment la nouvelle classe, n’est-ce pas ? »

« Effectivement. Depuis son annonce, le croisé a suscité beaucoup d’intérêt de la part des joueurs, ceux-ci le voyant bien sûr comme l’héritier spirituel du paladin. Et avec raison, on ne peut s’empêcher de penser à ce dernier dès la création du personnage ; entre les compétences similaires, tel que le fameux Poing des Cieux (hommage évident au Poing du Paradis) ou le Marteau béni, et le design, tout nous rappelle le regretté guerrier divin.

Diablo III Reaper of Souls : Le sauvetage ?

Non non, je vous assure, c’est un paladin.

Comme je l’avais dit dans mon article d’après-Gamescom, Blizzard a pensé ce héros comme un combattant à moyenne distance. Celui-ci dispose d’une série d’attaques pouvant être exécutées d’assez loin et d’un autre éventail de coups pour le corps à corps.

A noter que plusieurs builds fonctionnent sur lui, tant le tank que le dps. Un personnage très flexible, donc. »

« Cette extension est donc une bonne surprise ? »

« Eh bien oui, Michel. Les innovations sont satisfaisantes et ce premier add-on est donc un must-have. Et vous m’avez bien entendu : poussant la barre des level jusqu’à 70, nul doute que le développeur-éditeur-demi-dieu Blizzard ne s’arrêtera pas là. Avec une seule classe sortie et quelques équilibrages au jeu, on peut se dire que l’aventure Diablo III ne fait en réalité que débuter, et il y a fort à parier que le joueur remettra la main au porte-monnaie d’ici l’année prochaine. »

Diablo III Reaper of Souls : Le sauvetage ?

Les bougies au sang de bouc et les âmes en peine, ZE ingrédients pour une soirée réussie !

Conclusion : Autant être réaliste : jouer à Diablo III sans Reaper of Souls est comme préférer un McDo alors que vous avez la possibilité de festoyer dans un Burger King. Malgré le manque de nervosité propre à cet épisode, cette extension apporte réellement une nouvelle saveur au jeu d’origine, en oubliant cette fois-ci son arrière-goût de moisi passé la première bouchée. Du reste, on pourra se lamenter en se rappelant que l’ancien hack’n’slash de Blizzard avait été patché pendant dix ans et n’avait bénéficié que d’une seule extension pourtant bien plus riche que Reaper of Souls. Mais c’est l’époque qui veut ça, hein ?

3.666

Diabolique

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Test : Dark Souls 2

    Test Dark Souls

    L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥♥Avec ce genre de choses,je me dis qu’il faudrait que je pense à calculer la longueur que fais mon couloir... Lire la suite

    Par  Ric01a
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Test : Diablo 3 Reaper Of Souls

    Test Diablo Reaper Souls

    L’Avis De Ric01a : ♥♥♥♥♥Pour ceux qui n’aime pas lire ou me lire,sachez que si vous étiez fan de Diablo 2,je vous annonce... Lire la suite

    Par  Ric01a
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Découvrez le trailer d’Infinity Blade III

    Découvrez trailer d’Infinity Blade

    Lors de la Keynote d’hier, Apple a présenté le nouveau Infinity Blade. Sorte de vitrine visuelle pour les jeux sur l’iPhone 5S, le soft d’Epic Games dévoile... Lire la suite

    Par  Brokenbird
    HIGH TECH
  • Beyond Two Souls : la camion s’arrêtera à Crissier !

    Beyond Souls camion s’arrêtera Crissier

    A mi-chemin entre un jeu vidéo et un film, Beyond : Two Souls, le nouveau thriller vidéoludique de David Cage et de son équipe de Quantic Dream, sortira le 9... Lire la suite

    Par  Repostit
    CINÉMA, CULTURE, HIGH TECH
  • Beyond : Two Souls – Test

    Beyond Souls Test

    Comme pour la précédente génération de console, les dernières cartouches de la PS3 avant l’arrivée de sa petite sœur fin novembre lui procurent un arrivage de... Lire la suite

    Par  Repostit
    CINÉMA, CULTURE, HIGH TECH
  • Dark Souls 2 : le test

    Dark Souls test

    Jeu de rôle (RPG) et d’action à la troisième personne, doté d’une difficulté à se damner et d’un univers médiéval sombre mais époustouflant, Dark Souls II nous... Lire la suite

    Par  Repostit
    CINÉMA, CULTURE, HIGH TECH
  • Du vieux dans Toul (III)

    vieux dans Toul (III)

    Lire la suite

    Par  Mamlea
    DESIGN ET ARCHITECTURE, EN FRANCE , TALENTS, VOYAGES

A propos de l’auteur


Be-Games 2239 partages Voir son profil
Voir son blog