Magazine Humeur

La réflexion du jour

Publié le 12 mai 2014 par Magazinenagg
De nous voir chaque année «dépendre» de la péréquation canadienne à hauteur de 9 milliards pour boucler notre budget me gêne.
La péréquation est conçue pour aider à traverser des périodes difficiles, pas pour se financer sur une base permanente. Sans partisanerie aucune, avant de parler de souveraineté, devenons tout d'abord autonomes. C'est une question de fierté et de responsabilité pour tous les Québécois.--- Gilbert Rozon

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Magazinenagg 1217 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte