Magazine Côté Femmes

TDMH : le Trio Céline

Publié le 13 mai 2014 par Cecile Berthelon @walinette

Ah je l’avais promis depuis un moment celui-ci !!

Le Trio bag Céline, petit modèle :

trio_celine

Premières impressions : un très joli cuir, un modèle épuré et ultra pratique. J’ai flashé en premier sur le coloris nude, de l’été 2012, tout en sachant qu’il serait fragile dans cette couleur. Et j’ai eu beau chercher tous les ersatz possibles, j’ai fini par le reprendre en noir pour en profiter pleinement.

Trio_celine2

Dimensions : 22 x 15 cm. Vide, la largeur est de 5 cm. La bandoulière est réglable de 92 à 118 cm.

Trio_Celine_3

Modelling Pictures : On se contente d’un porté bandoulière, voire épaule.

Trio_modelling

Aspect Pratique : Minimalisme, simplicité, ergonomie. Le petit sac parfait. 3 compartiments détachables, celui du devant et du dos (n’ayant donc pas la bandoulière) pouvant être utilisés comme pochettes dans un plus grand sac. On peut ainsi réserver par exemple une pochette au make up et la prendre ensuite dans un plus grand sac sans devoir transvaser.
Un seul zip, pas de poches, la bandoulière est réglable mais non amovible.

trio-prat

trio_prat2

Contenu : il en contient beaucoup plus qu’il n’en a l’air, fonctionnant un peu comme un soufflet. Mais le contenu ci dessous est optimum pour que cela reste joli esthétiquement (mais vous pouvez rajouter 50% en plus)

trio_cont1

trioCont2

Entretien et Vieillissement : C’est un cuir d’agneau souple et très lisse et qui marque/griffe facilement. Autant vous dire que le nude, quand je le sors, je prends un petit tote bag en tissus au cas où, ne le pose pas et en prends le plus grand soin. Je n’ai pas osé mettre quoi que ce soit dessus, ni crème ou imperméabilisant, mais je devrais peut être : le nude “bulle” à la moindre goutte d’eau. Cela disparait complètement quelques minutes plus tard. Problème que ne rencontre pas le noir qui est plus résistant, craint moins et que par conséquent je sors tout le temps.
Concernant les pochettes et leur “déclipsage” : les premières (comme sur le nude) étaient très dures, et il y avait des retours comme quoi cela arrivait à arracher le cuir. Du coup les saisons suivantes, elles ont été trop lâches et nombres de sacs ont dû être renvoyés en SAV pour les resserrer car les pochettes se détachaient toutes seules. Ce n’est plus le cas depuis ce printemps, mais ça vaut le coup d’essayer de les détacher en boutique ou de bien regarder si vous achetez d’occasion !! Cela été le premier truc que j’ai vérifié, vu que je ne me sers pas des pochettes détachées.

trio5

Où le trouver : En boutique Céline ou dans les corners des grands magasins. Je n’ai pas identifié de boutiques en ligne le proposant. J’avais pu acheter le nude en VAD chez l’Eclaireur à Paris mais apparemment ce n’est plus possible. Les couleurs changent selon les saisons, le noir et le rouge semblent permanents (il y a du jaune, du bleu clair, du beige et un orange saumoné en ce moment il me semble).

Prix : 650 pour le petit modèle, 750 pour le grand. J’ai personnellement du mal avec la grande taille, je le trouve déséquilibré, beaucoup moins joli qu’en petit, mais si vous voulez garder votre tout-en-un classique qui peut contenir un chéquier, c’est ce dernier qu’il vous faut.
Notez qu’ils ont augmenté de 50€ ce printemps…

Argus : on peut le trouver à 550, guère moins, il part tout de suite sur les sites comme Vestiaire et cie. Et comme il faut faire attention aux pressions, il est préférable je trouve d’aller voir en boutique. Le coloris nude est extrêmement difficile à trouver, je ne l’ai jamais croisé d’occas.

trio4

J’aime : c’est le petit sac ultime, le noir va avec tout et la couleur nude est absolument parfaite !!
C’est la simplicité même mais il est extrêmement bien pensé, ses proportions et ses 3 compartiments sont justes ce qu’il faut.
Sa versatilité.
La qualité du cuir.
Il rend chic n’importe quelle tenue jean-basket.

J’aime pas : il est fragile, surtout le nude, revers de l’agneau lisse. Un peu l’antithèse du sac roots à la Dreyfuss.

Conclusion : Une fois adopté il est je trouve très difficile d’utiliser un autre sac. Et niveau contenance ? C’est la nouvelle pratique, je glisse éventuellement un petit tote bag en tissus fin dans le dernier compartiment, ou bien je double avec un cabas en tissus. Cela force à ne prendre que le minimum.

Retrouvez les autres épisodes sur la page dédiée !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines