Magazine Santé

CANCER du COL: Une incidence sous-estimée chez les femmes plus âgées – Cancer

Publié le 13 mai 2014 par Santelog @santelog

Des taux de cancer du col de l’utérus plus élevés qu’on ne le pensait, ici, chez les femmes américaines avec une incidence chez les femmes ayant dépassé l’âge du dépistage, soit 65 ans, amènent à repenser les directives nationales pour le dépistage du cancer du col. Les conclusions de cette étude publiée dans Cancer, la revue de l’American Cancer Society, peuvent valoir pour réflexion, pour la France aussi.

CANCER du COL: Une incidence sous-estimée chez les femmes plus âgées – Cancer
En France, le cancer du col de l’utérus est le 10ème cancer chez la femme par sa fréquence, avec environ 3.000 nouveaux cas par an. C’est la 15ème cause de décès par cancer chez la femme avec plus de 1.000 décès chaque année. La recommandation pour le dépistage en France s’adresse aux femmes âgées de 25 à 65 ans, par frottis tous les 3 ans après 2 frottis normaux à 1 an d’intervalle.

Si un dépistage organisé national n’a pas à ce jour été mis en place, le dépistage individuel est pratiqué (couverture triennale) par 58% des femmes dans la tranche d’âge concernée.

Aux Etats-Unis, les directives sont similaires, avec une «  sortie  » de dépistage à l’âge de 65 ans, cependant cette étude montre que l’incidence de ce cancer est la plus élevée, juste après ce seuil.

Ici, les chercheurs ont pris en compte la fréquence du cancer du col chez toutes les femmes à risque, y compris les plus âgées et ont exclu de leur analyse celles ayant subi une hystérectomie –puisque n’étant plus à risque- afin d’avoir une autre vision plus objective des incidences et de leurs tendances. Les chercheurs sont partis des données de prévalence de l’hystérectomie et d’incidence du cancer du col de l’utérus sur la période 2000-2009.

Globalement, l’incidence s’élève à

·   11,7 cas/100.000 femmes avant hystérectomie,

·   18,6/100.000 en prenant compte l’hystérectomie, c’est-à-dire en excluant les femmes désormais sans risque.

·   Alors que de précédentes études avaient identifié les pics d’incidence à l’âge de 40 à 44 ans (soit 15,6 cas/100.000 femmes avec une baisse ensuite, après correction avec l’hystérectomie, l’incidence continué à augmenter avec l’âge atteignant un taux plus élevé de 27,4 cas/100.000 femmes pour la tranche d’âge 65 à 69 ans. Soit 84% de plus que le taux non corrigé de 14,8 cas/100.000 femmes.

Alors que les directives actuelles recommandent aux femmes ayant un dépistage récent négatif de cesser le dépistage systématique à 65 ans, ces données corrigées avec l’hystérectomie, montrent que c’est justement après cet âge que les femmes ont le risque le plus élevé.

Sources: Cancer via University of Maryland Medical Center US cervical cancer rates higher than previously reported, especially among older women

HAS État des lieux et recommandations pour le dépistage du cancer du col de l’utérus en France – Argumentaire

CANCER du COL: Une incidence sous-estimée chez les femmes plus âgées – Cancer
Pour en savoir plussur le Cancer du col

Lire aussi :CANCER du COL: 9 cancers sur 10 détectés par frottis sont guéris


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine