Magazine Science & vie

Le pouvoir de l'Imaginaire (320) :Les insatisfactions des uns et des autres!

Publié le 13 mai 2014 par 000111aaa

Revenons sur les questions que les sondes spatiales PLANCK / HERSCHELL etc. ne résolvent pas encore …….

-« Si tu t’es déclaré frustré dans ton article d hier  ,Papy , par l’ incomplétude  de leurs résultats  , je le suis  personnellement plus que toi….

-«  Ca me parait difficile  , les physiciens sont des éternels insatisfaits !Sur quel côté, PIERRE , se porte cette insatisfaction ???

-« Tu nous as dit que la mission PLANCK  n’apportait  pas  tellement plus d’explication sur la période  dite  de l’inflation  de l’espace –temps dans l’histoire de la Terre ( expansion de volume d’un rapport fantastique )….Qu ‘ils aient des certitudes accrues de sa  réalité , tes savants ,je m’en fiche !Tu m’as expliqué que  cette période d’inflation c’ était nécessaire  «  pour gommer » les problème de l’horizon et celui de la platitude   , mais je m’en contrefiche !  Car personne ne m’en  a encore   donné les CAUSES   et toi pas plus que les autres !

-«   C EST VRAI ! je me heurte comme  PRESQUE TOUT LE MONDE  aux propriétés inexplicables de  la singularité  des équations relativistes au temps zéro   puis  du début de l’ère de PLANCK ……

-« Tu sais ce que j’ en déduis Papy ?L ‘espace-temps   et son contenu énergie + masse  était alors  contracté en un   point  et tout le reste  ,  c’était   l’espace euclidien  totalement  vide  et sans énergie  de type  NEWTON ….Mais ce que je ne comprends pas  bien  ENSUITE ,c’est d’où l’espace –temps tire  l’énergie de son vide ?

-« Tu reposes Pierre la même question que beaucoup  de monde :il n y a aucune raison  d’affecter en mathématique  pure  une quelconque  notion d’ énergie  à une géométrie de l’ espace  , quelle qu’elle soit …. Celui de  Euclide 3D de Lobatchevski ou de  Riemann….En revanche quand on quitte  CES CONSTRUCTIONS IMAGINAIRES  et qu’ on rentre dans le  Réel  certains  doivent  déjà  se «  forcer » pour admettre qu’ il existe un espace vide éternel   plutôt que rien ….AUTREMENT DIT  il se pourrait que l’espace  de  NEWTON ,même complètement vide de masses , d’énergies , et de champs   ne soit  pas le synonyme du  NEANT !

-«  je veux bien te suivre dans cette idée  PAPY ; tu postules  au fond que c’est un « existant » , point barre ! ; Et peut -être q u’ il n y a rien eu  à dépenser en travail ou énergie ( par la  Nature ou le  BON DIEU !)  POUR QUE CELA SOIT…. Et j’en déduis( logiquement j’espère) que  , :1°Qu’un tel espace  ne peut être créé , 2° Qu’il ne peut disparaitre  3° Qu’ il ne peut s’étirer , se dilater ou se rétracter !!!Je deviens un petit NEWTON , pas vrai !?

 - « En revanche  PIERRE , il en est tout autrement pour  l’espace-temps :  lui, toutes  ces fariboles-là ,il peut les subir ! Et pire encore ! lui est soumis aux impératifs de la topologie  et pour passer ( localement ) d’une variété à une autre   , cette transition  ,  l’ espace-temps il lui faut en payer le prix «  énergétique »  !

-«   Et peut-on ou sait -on calculer   ce que cela coûte en énergie pour  passer de la variété  X  à la variété  Y  d un espace –temps , car ce serait un moyen d’atteindre la valeur minimale de leurs  énergies du vide  ,non ???

-« CELA  PIERRE , fait le tourment des   tenants de la théorie  des cordes  ! Imagine qu’un type de particule donné   ne peut se passer de sa topologie locale  et quand  il faut se frotter  à des problèmes de topologie se rapportant à N dimensions de corde , on tombe sur les variétés d’ ESPACES DE CALABI –YAU   avec plein de trou partout ! et on s’arrache les cheveux !  CF ma photo  EN FIN DE TEXTE 

Capture.PNG espace de cordes.PNG

-«  Donc si je puis résumer correctement ce que tu viens de m’expliquer  PAPY  , toute particule  massique   se «  pointant » dans un espace  y   subit mais aussi y  « traine » son  espace-temps  local   , y «  torture «  sa  topologie »  propre (qu’ on ne sait pas calculer)  et y «  installe » ses deux relativités ….

.Mais qu’ en est-il pour un grain d’énergie pure entrant  , un photon par exemple ?????

-«  il subit le même sort  PIERRE !I l est dévié par la gravité   et il y contribue pareillement ….Ce fut une des surprises que révéla le traitement des équations d’Einstein  par DE SITTER : un espace occupé uniquement par de l’énergie   peut se courber  lui aussi !!!

-«  Je comprends alors mieux   les interrogations de ton correspondant JJM . traiter l’espace  de l’espace-temps comme si c’était  une  sorte de caoutchouc quasi  «  miraculeux » dont les variations ou  altérations de forme   nécessitent  une variation d’énergie  , c’est  un peu fort de café , comme tu dis !……autant  jeter  EINSTEIN  aux orties  et  remplir a nouveau  l’espace d’éther ou de pré matière … ! Raconte-moi maintenant l’espace –temps selon  DOMINIQUE MAREAU !

 A suivre 

  photo :espaces de calabi yau et légende Revenons sur les questions que les sondes spatiales PLANCK / HERSCHELL etc. ne résolvent pas encore …….

Capture.PNG calabi - yau.PNG

COPIERCOLLER)Logically, since strings vibrate through all the dimensions, the shape of the curled-up ones will affect their vibrations and thus the properties of the elementary particles observed. For example, Andrew Strominger and Edward Witten have shown that the masses of particles depend on the manner of the intersection of the various holes in a Calabi-Yau. In other words, the positions of the holes relative to one another and to the substance of the Calabi-Yau space was found by Strominger and Witten to affect the masses of particles in a certain way. This, of course, is true of all particle properties

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine