Magazine Culture

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 1. Episode 22. Berlin, Conclusion.

Publié le 13 mai 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-05-13-15h53m31s181.jpg

The Blacklist // Saison 1. Episode 22. Berlin, Conclusion (Part 2).
SEASON FINALE


Red - « Who on God's green earth are you ? »
The Blacklist était l’une des séries que j’attendais avec le plus d’impatience à la rentrée dernière. Elle débutait plutôt bien avec un premier épisode convenu mais efficace. En tout cas, il y avait suffisamment de potentiel pour faire de The Blacklist la grande série de la saison, comme ce fût le cas deux ans auparavant avec Person of Interest. Malheureusement, suite à des choix de direction douteux et à des épisodes particulièrement ennuyeux, je me demande encore ce que je fais devant The Blacklist. La série a ses mystères, ils sont globalement accrocheurs mais il n’y a rien dans la narration de la série qui réussi à réellement donner envie d’en voir plus. C’est là que je me demande ce qu’elle veut réellement faire finalement. Le personnage de Berlin a su potentiel pour la saison prochaine, surtout qu’introduire Peter Stormare (Prison Break) dans une série comme The Blacklist est une bonne idée. Il s’inscrit parfaitement dans cette lignée de guests de Direct to DVD de seconde zone et accessoirement d’anciens acteurs de Prison Break puisque Robert Knepper avait déjà fait une apparition dans la série plus tôt cette saison.
Pour en revenir à cet épisode, la quête de Red pour Berlin fonctionne plutôt bien, surtout quand Red ne sait pas vraiment qui est la personne derrière tout ça. On a envie d’en savoir plus et surtout de comprendre le pourquoi du comment mais je suis persuadé qu’il va falloir attendre la fin de la prochaine saison pour réellement comprendre les implications de Berlin dans toute l’histoire de The Blacklist. Ou bien est-ce simplement une histoire de quelques épisodes étant donné que l’épisode du Superbowl sera en fait un double épisode. Il y a largement de quoi faire autour de la mythologie de la série si celle-ci ne se trompe pas. Car The Blacklist fait énormément de rétention d’informations. On ne sait donc jamais ce qu’il faut attendre de la série car on n’a rien à se mettre sous la dent. Ce n’est pas normal, bien au contraire. L’issue de l’épisode nous permet également de faire une déduction mais c’es aussi ce qui induit encore une fois le silence de The Blacklist. Liz a des souvenirs de son père la sortant des flammes alors que les cicatrices dans le dos de Red suggère que c’est Red qui a sauvé Liz d’une mort certaines et donc que son père est mort dans ce feu. Je pense que Red n’est pas le père de Liz. La série a tellement tourné autour de ce pot qu’au fond elle me donne l’impression que ce serait trop facile.

vlcsnap-2014-05-13-15h58m41s203.jpg
Je suppose donc que Berlin est le père de Liz. Mais voilà, The Blacklist est une série où l’on ne peut faire que des suppositions et où les personnages ne nous expliquent pas grand chose. Ensuite il y a bien évidemment Tom. Ce dernier a tout de même était l’un des éléments les plus douteux de la saison qui s’est révélé être intéressant seulement sur la fin de celle-ci. Sa mort m’indiffère plus qu’autre chose. Je dirais même que c’est un soulagement car il n’y aura plus d’intrigue pompeuse autour de ce personnage et de sa relation avec Liz. C’était devenu un vrai calvaire alors que Liz ne savait pas trop quoi faire entre ses sentiments pour Tom et le fait qu’il soit un vrai traitre. Il y a de toute façon déjà une perspective de relation entre Liz et Ressler qui se dessine petit à petit et j’aimerais bien que cela soit rapidement amorcer dans la prochaine saison. Je n’ai pas envie que Liz se remémore encore et encore Tom. C’est bon, ce personnage était mal exploité. Ensuite il y a la mort de l’agent Meera Malik, celle qui était aussi la taupe plus tôt cette saison. Je ne vais pas dire qu’elle va me manquer non plus. Au fil des épisodes elle a su prouver son inutilité la plus totale.
C’est dingue car Parminder Nagra méritait beaucoup plus que ça à mes yeux. Elle n’a pas su être bien exploitée par le scénario, tout simplement car la série a passé énormément de temps sur Red, sa relation avec Liz, Liz et sa relation avec Tom, etc. donc le reste est passé plus ou moins à la trappe. La scène finale de l’épisode où Liz et Red se retrouvent était prévisible. Forcément que Red et Liz devaient se retrouver et forcément qu’ils vont former une équipe plus que soudée dans la prochaine saison. Ce n’est pas possible autrement de toute façon. Finalement, ce nouvel épisode de The Blacklist était un peu raté à mon goût, oscillant entre des dialogues funs délivrés par l’excellent James Spader et des scènes où il ne se passe strictement rien d’intéressant. Le final était prévisible et manque cruellement d’informations. Les révélations ne se font pas vraiment et il faut une fois de plus tout déduire. Cela commence à devenir casse pied. On ne peut pas toujours être là pour décoder des puzzles, il faut aussi que l’on nous donne quelques clés entre temps…
Note : 4/10. En bref, déçu par ce dernier épisode qui ne révèle pas grand chose sur les personnages. Dommage.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte