Magazine Asie

Pékin en express (jour 2)

Publié le 12 mai 2014 par Lesexpatschinois

Ou la journée des quelques ratés. 

Debout 6 heures car nous allons chercher Corinne à l'aéroport. Nous prenons la navette express et sommes agréablement surpris de voir que pour une fois, ce n'est pas un attrappe-touristes : 25 Yuans l'aller en 30 minutes. Nous retrouvons notre invitée, un peu en décallage horaire et prenons ses premières impressions autour d'un cappuccino Starbucks. 

Il nous faut ensuite faire le "check-in" de l'appartement que nous avons réservé grâce au AirBnb. Ce n'est pas très loin du centre et au calme, dans une résidence de location. Corinne se repose un peu pendant que nous partons faire un peu de shopping. Nous revenons en milieu d'après-midi et la mettons directement dans le bain, en lui faisant goûter les "bolinos" de nouilles chinoises. Nous voilà donc prêts à conquérir Pékin et commençons pas la Cité Interdite.

Ou peut-être pas. En raison des vacances, la station de métro est fermée. Nous devons donc sortir plus loin, à 20 minutes de marche. L'horaire de fermeture ne correspond pas à celui que nous avions lu dans le guide (ou peut-être avions-nous mal lu...?), quoiqu'il en soit, nous ne visiterons pas ce lieu mythique aujourd'hui. Tant pis, nous allons prendre un taxi pour nous rendre au Temple du Ciel. Et là encore, c'est un échec. Tous les taxis sont pleins ou ne s'arrêtent pas lorsque nous leur faisons signe. L'heure tourne et nous n'avons toujours rien vu. Nous décidons alors de nous balader un peu sur la place TianAnMen. 

Policier

Ce n'est pas une légende : à Pékin les policiers sont très présents partout. Nous devons d'ailleurs passer un contrôle pour pouvoir accéder à la place. C'est immense ! Il faut dire qu'il s'agit tout de même de la troisième plus grande place du monde ( les deux premières sont en Indonésie et au Brésil). Pour nous, la place "de la porte de la paix céleste" résonne avec les manifestations de 1989 où de nombreux étudiants, ouvriers et intellectuels réclamèrent des réformes politiques. Nous essayons d'imaginer la place remplie de manifestants. C'est impressionnant et nous en avons presque des frissons. 

LA place

Nous redescendons ensuite la rue Qianmen (que nous avions découvert la veille) et nous faisons attrapper par un orage. Première fois que nous assistons à un orage en Chine. Nous en profitons pour nous réfugier au salon de thé et goûtons un bon thé au jasmin. 

Tea ceremony

Pour terminer notre journée, nous reprenons notre marche en direction des jardins du Temple du Ciel. Mais là encore, nous échouons dans notre mission car les distances sur la carte nous paraissent plus courtes qu'elles ne le sont en réalité. Nous rebroussons chemin et choisissons d'aller tester le canard laqué : la spécialité de Pékin ! 

Le temps qu'il cuise, on vous le sert dans le prochain article ;)

PekinTianAnMenthe au jasmin

Pékin en express (jour 1) Il pleut, il mouille, ... Faire du théâtre en français, avec des élèves chinois Un hiver à Tokyo Une journée de transit

Pseudo :

Email (facultatif) :

Adresse site (facultatif) :

Votre message :

Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?

&id;&id;&est;&averti;&id;&moderation;&alerte;&pseudo;&commentaire;&email;&siteweb;éééè&idb;&idb;&idb;

é

&cat;&action; Aucun commentaire

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lesexpatschinois 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines