Magazine Conso

Les jupes des garçons

Publié le 19 mai 2014 par Junkan @JunkanMood

Les jupes pour les garçons, c'est cette idée un peu chelou qui monte en moi, de plus en plus. Au départ, c'était un "pourquoi pas". Puis j'ai commencé à être particulièrement attentive aux gens qui en parlaient. C'est devenu un intérêt, une recherche de l'esthétique de la chose. Petit à petit, j'ai ajouté "men skirt" à mes mots-clefs habituels sur Pinterest. J'ai découvert des modèles vraiment chouettes, originaux, graphiques, virils. 
Oui, des jupes viriles.
Les jupes des garçons
Aujourd'hui, c'est une petite obsession, un espoir que je nourris de voir passer dans la rue des hommes en jupes. J'espère voir ce changement arriver dans notre culture, cette liberté pour les hommes de pouvoir ajouter un nouveau choix à leurs dressings. Parce que bon, il faut l'avouer, ils ont tout de même bien moins de possibilités que les filles.
Arrivés là, vous allez peut-être vous dire que je débloque totalement, que les mecs qui se mettent en jupes sont forcément soit gays, soit écossais, et que ce vêtement sera de toute façon associé à la féminité. Ou que les modèles, comme ceux qui illustrent ce billet, sont trop proche de la haute couture pour être portables dans la vraie vie. Je comprends tout à fait ça, parce que j'aurais certainement pensé de cette façon il y a quelques années.
Les jupes des garçons
Ce qui a fini de me convaincre de la possibilité d'avoir des jupes pour les garçons, c'est cette action de lycéens à Nantes pour la journée de la jupe : de nombreux jeunes hommes en ont enfilé une pour la journée, pour lutter contre le sexisme. Mais ce qui m'a vraiment marqué, c'est que j'ai trouvé ça franchement pas dégueu. À aucun moment je me suis dit "ça fait vraiment gonzesse cette tenue". Et ça a été un déclic pour moi, la petite chose qui me manquait pour me faire penser que c'était complètement possible.
Se pose alors la question des repères : notre société est habituée depuis des siècles à associer jupes et femmes. Dans une époque où les débats sur l'identité sexuelle sont légion, est-ce que ça serait bien malin d'essayer de foutre encore plus en l'air les barrières des genres? En ce qui me concerne, peu importe : nous avons tous une part masculine et féminine, même en dehors de notre orientation sexuelle, et j'estime que ce n'est pas ce qui nous définit. Mais bon, ça c'est mon avis et que je sais que tout le monde ne voit pas les choses ainsi, et que pour beaucoup, il est important de bien distinguer les deux sexes. 
Les jupes des garçons
D'accord, mais est-ce vraiment nos vêtements qui définissent dans quelle case on doit être mis? Après tout, si la nature définit notre genre, elle n'y est pour rien pour ce qui est du type de fringue qu'on peut ou pas se mettre sur le dos. Après tout, il y a des cultures ou les hommes sont en jupe. Après tout, dans l'antiquité et avant, c'était robes et jupes pour tout le monde.
Après tout, il y a un siècle environ, il n'était pas envisageable qu'une femme mette un pantalon, vêtement réservé aux hommes. Et pourtant... Qui aujourd'hui dirait qu'une femme n'en est pas vraiment une parce qu'elle porte une paire de jeans? Ou même un tailleur-pantalon? 
Les jupes des garçons
Voilà, vous avez là le fond de ma réflexion : notre société a décidé, à un moment donné, il y a longtemps, que les jupes seraient désormais réservées aux femmes, et les pantalons aux hommes. Les femmes se sont affranchies de cette contrainte, non sans mal au début sans doute, mais tout de même. Pourquoi est-ce que les hommes qui le souhaitent ne pourraient pas eux aussi profiter d'un vêtement confortable et esthétiquement sympa sans craindre qu'on leur colle une étiquette? Si on fait des pantalons féminins, il doit bien être possible de créer des jupes masculines.
Après tout, il y a bien déjà des hommes qui mettent des décolletés.
xx


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Junkan 2433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte