Magazine Beauté

Fabienne

Publié le 27 février 2014 par (dé)maquillages @demaquillages
Je ne savais pas comment intituler ce post. J'avais pensé à un titre façon Friends en VF : "Celle qui me faisait du bien", mais je trouvais que c'était un peu tendancieux ;), ou alors "Celle qui savait me détendre" mais c'était incomplet. J'aurais pu mettre le nom de sa méthode mais il n'est tellement pas sexy, tellement ennuyeux, et même limite anxiogène : "somatopsychopédagogie" (SPP).

Alors je l'ai appelé "Fabienne".
Fabienne, je l'ai rencontrée il y a quelques mois par l'intermédiaire d'une amie (souvenez-vous). A l'époque, je vous avais expliqué un peu le principe de la SPP (donc je ne le referai pas ici), et je vous avais raconté ma première séance - en gros des manipulations hyper douces (pressions, étirements) de l'ensemble du corps , du travail de précision, "chirurgical" (en fait on a presque l'impression qu'il ne se passe rien), pour aider l'organisme à retrouver son équilibre. Enfin ça c'est mon interprétation et expérience personnelle, c'est beaucoup plus complexe que ça bien sûr.
Par contre je ne vous ai jamais raconté la suite. Or, la suite a été assez dingue : en 3 séances, toutes mes crispations chroniques avaient disparu. Durablement disparu. 
FABIENNE
Petit flashback : avril 2013. J'étais un peu tendue - chroniquement tendue, comme probablement beaucoup d'entre vous, Et chez moi ça se caractérise par un serrage de mâchoires (peut-être parce que j'avais eu un sacré choc dedans à cause d'un accident de luge à l'âge de 10 ans) et tout ce qui y est associé, c'est à dire toute la partie haute de mon corps complètement crispée (épaules, nuque, trapèzes...). J'ai donc demandé à Fabienne de travailler là-dessus.
Après la première séance, j'avais senti un vrai mieux mais ce qui m'a surtout marqué, c'est qu'en rentrant sur moi j'avais l'impression d'être montée sur ressorts, de ne pas marcher mais de gambader, comme un cabri qui serait sur la lune. Fabienne avait décelé un petit déséquilibre au niveau de mon genou gauche, probablement dû à une vieille entorse à laquelle je ne pensais plus mais qui effectivement avait été terrible (accident de ski - décidément, les sports d'hiver ne sont pas faits pour moi), et le déplacement de mon genou d'un quart de millimètres a suffit pour que je retrouve une tonicité dans les jambes que je n'avais pas ressentie depuis longtemps.
FABIENNE
A la 2ème séance, je me sentais encore mieux que la fois d'avant. Mais sans anecdote notable. A la 3ème séance, Fabienne a réussi à me "décrocher" la mâchoire. Au sens presque propre du terme. Quand je suis partie, j'avais l'impression qu'elle tombait, qu'elle basculait à gauche et à droite à chacun de mes pas. J'ai voulu la retenir avec ma main (je l'ai même fait !), sachant pertinemment que ce n'était qu'une impression et qu'elle n'était pas réellement en train de se barrer, on n'est pas dans un film de Tim Burton !! Elle était tout simplement détendue, normale. Ça n'avait pas dû m'arriver depuis des années. Ça m'a fait très très très bizarre. Vraiment bizarre. Limite désagréable, comme si je n'arrivais pas à la maitriser, à la contenir, qu'elle faisait sa vie toute seule. Heureusement, on s'habitue vite à ce sentiment de normalité, et le lendemain il me restait juste la sensation agréable de ne plus être tendue. Car évidemment le décrochage de mâchoire s'était étendu dans le reste du haut du corps, mes épaules s’étaient  également abaissées, mes trapèzes decrispés.
FABIENNE
A la 4ème séance, je me suis endormie. Endormie, oui. Ça ne m'était jamais arrivé, même pas lors d'un massage relaxant en spa... Je me suis dit que c'était un signe que le travail était fait, que je pouvais arrêter.

FABIENNE
Par la suite, ma mâchoire n'a presque plus fait parler d'elle pendant des mois. A quelques reprises, je l'ai senti un peu se crisper, mais ça ne durait pas.
Jusqu'à il y a 1 mois...
Je vis des choses assez stressantes en ce moment et ça n'a pas loupé, les tensions sont revenues. Et maintenant que je sais les identifier, c'est insupportable.
J'ai donc rappelé Fabienne. 
La première séance a été bénéfique mais pas d'effet whaou comme l'année dernière. Je sentais bien que c'était moi qui ne me laissais pas faire, que j'avais un niveau de crispation record - ce que m'a confirmé Fabienne par la suite. Et après la deuxième séance (hier), j'ai à nouveau ressenti cet effet "mâchoire décrochée". En moins "perturbant" parce que maintenant j'ai l'habitude, mais j'ai vraiment senti la différence. Je suis par contre encore tendue dans le haut du corps, il va ma falloir une séance ou deux supplémentaires.
En sortant de la séance hier soir, je n'avais qu'une envie, vous raconter mon expérience SPP. Vous dire que si vous êtes stressé, si vous avez des douleurs et crispations chroniques, et que vous habitez sur Paris, ALLEZ VOIR FABIENNE.

Je ne vous garantis pas que ça marchera aussi bien sur vous que sur moi car je pense qu'on est tous plus ou moins réceptifs à certaines méthodes et praticiens mais sincèrement, allez-y, essayez, ça pourrait vraiment vous faire du bien.
A ma demande, Fabienne a accepté de vous offrir une première séance à 40€ au lieu de 60€ si vous la contactez de ma part (valable jusqu'au 31 mars 2014). Et si vous décidez d'entamer un travail avec elle, il y a des possibilités de forfaits. Les séances se passent dans le 11ème arrondissement de Paris. Son mail : fabiennespp@gmail.com.

 
Et sinon, Fabienne organise une séance de "gymnastique sensorielle" gratuite lundi 3 mars. Il reste quelques places, contactez-la par mail pour vous inscrire (je ne préfère pas donner son n° de téléphone sur cet espace public), et pour en savoir plus sur la gymnastique sensorielle, c'est par ici.
Si jamais avez déjà une expérience de SPP ou décidez de voir Fabienne, ou un autre praticien SPP, n'hésitez pas à venir partager votre expérience en commentaire, bonne ou mauvaise, je compte sur vous !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


(dé)maquillages 7145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte